Sortir

Escale à Rabat
Exposition «Escale» – Jusqu’au 28 novembre – Rabat

L’exposition collective intitulée "Escale" se déroule au Centre culturel de l’Agdal à Rabat et se poursuivra jusqu’au 28 novembre, sous la direction de l’artiste Abdeslam Karmadi. «C’est la deuxième exposition organisée par l’Atelier de Peinture Karmadi», a-t-il confié à la MAP, ajoutant que cette exposition est plutôt une quête d’un style particulier pour chacun des artistes. La précédente exposition en 2004 intitulée "Première rencontre", avait permis aux artistes de faire connaître leurs travaux. L’idée, a précisé M. Karmadi, est que chacun développe un style particulier pour voler de ses propres ailes. «C’est une escale pour moi aussi, mais également une occasion de participer au développement et à l’épanouissement des artistes», a-t-il ajouté. Près de 18 artistes débutants et confirmés ont exposé leurs toiles pour partager avec le public leur passion de la peinture. Pour Amina Harrak, journaliste et artiste-peintre qui a déjà exposé à la galerie "La Découverte" de Rabat, à Madrid où elle a fait ses premiers pas dans l’art plastique, "la peinture est une thérapie". Son sujet favori est le Maroc surtout la région du Nord et ses couleurs. Avec le journalisme, précise-t-elle, on acquiert "un sens d’observation et d’étude des gestes et des nuances". Et d’ajouter que la peinture et le journalisme ont en commun la liberté et la quête de la liberté. «J’ai évolué dans cet atelier (Karmadi) depuis presque quatre ans où l’ambiance est très sympathique», témoigne, quant à lui, le chirurgien Jirari M’hamed, l’un des artistes exposants. Pour sa deuxième exposition collective, il s’est intéressé aux portraits qui sont, a-t-il dit, un peu difficile, relevant que la chirurgie lui a permis d’acquérir une adresse à utiliser les pinceaux. Selon Ali Bargach, juriste de son état, le dessin a toujours été important. «On fait l’apprentissage de certaines techniques et à partir de là chacun prend sa voie».

Regards sur une indépendance
Exposition «Regards sur une indépendance» – Jusqu’au 15 décembre – Meknès

"Regards sur une indépendance : quinze reporters français témoignent" est le thème choisi pour une exposition de photographies, inaugurée jeudi à l’institut français de Meknès. Selon ses initiateurs, l’exposition, qui se poursuivra jusqu’au 15 décembre prochain, constitue un espace de débat et d’échange ainsi qu’une visite d’une histoire commune, pour ceux qui sont issus de la génération de l’Indépendance mais aussi pour les générations montantes. «Les paroles des protagonistes ou observateurs interrogés, marocains ou français, font partie du patrimoine de notre mémoire, les entendre encore avant qu’elles ne s’effacent nous permet de mieux comprendre le tournant qu’a constitué pour le Maroc l’aboutissement de ce processus pour l’indépendance», lit-on dans une présentation sur cette manifestation, réalisée par l’institut français de Meknès.

Ma valise à Casablanca
Théâtre – Ce vendredi 17 novembre – Casablanca

En tournée au Maroc depuis plus de 15 jours où il a notamment donné des concerts sous chapiteau dans l’Atlas, le groupe Ma Valise se produira ce 17 novembre (20h30) au théâtre 121 à l’institut français de Casablanca. Créé il y a cinq ans, ce groupe a à son actif plus de 350 concerts, deux albums  »Noroc » sorti en 2001 et  »Bon Bagay ! » (Bonne chose ou cool! en créole haïtien) en 2005, imposant un style sans frontières. Le groupe vient se produire au Maroc toujours avec la même envie de faire partager ses rencontres et ses influences musicales. Originaires du pays du vignoble nantais, ces garçons, qui jouent ensemble depuis leurs débuts, aiment mélanger les styles. Leurs compositions font la part belle à leur désir d’ouverture, piochant dans de nombreuses cultures qui fraternisent dans un mix chaleureux. L’instrumentation est acoustique et variée. Ils jouent et se jouent de leurs instruments dans un esprit festif, s’inspirant de musiques balkaniques, latines et autres métissages.

Semaines du film européen au Maroc
16ème édition des semaines du film européen – Du 21 novembre au 8 décembre

La 16ème édition des semaines du film européen aura lieu du 21 novembre au 8 décembre à Tanger, Rabat, Casablanca, Safi et Agadir, indique un communiqué de la délégation de la Commission européenne à Rabat. La sélection de cette année comprend à la fois des films d’auteurs confirmés comme Pedro Almodovar, Ken Loach, Aki Kaurismaki, des films de cinéastes de la " génération montante " tels Lucas Belvaux, Emanuele Crialese, Christophe Honore et des films de jeunes réalisateurs aux univers singuliers comme Jamila Zbanic, Andreas Dresen et Bohdan Slama. En ouverture de cette édition, le dernier chef-d’œuvre de Pedro Almodovar "Volver"; prix d’interprétation féminine au dernier festival de Cannes, la palme d’or de ce festival, représentant la Grande-Bretagne, "Le vent se lève" de Ken Loach. Quant à la Mostra de Venise, elle nous présente son "Lion d’Argent", représentant l’Italie "Nuovomondo" de Emanuele Crialese. L’Ours d’Or du festival de Berlin, représentera l’Autriche, avec l’émouvant "Sarajevo mon Amour", de Jamila Zbanic. Ces films ainsi que les autres films du programme ont en commun un même thème central: les rapports familiaux. La projection de court-métrages du sud de la Méditerranée, des tables rondes et des rencontres autour de thèmes variés sont également au programme de cette manifestation dont les recettes seront entièrement versées à des associations caritatives et à des ONG marocaines.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *