Sortir

Maroc, terre nourricière de l’écriture
Rencontre – Samedi 2 décembre – Agadir

"Pays déroulé comme un tapis de prières qu’on emporte partout avec soi, pays odorant qui reste tapi dans nos sens, il est toujours là le pays d’enfance." Cette phrase figure dans l’autobiographie d’Anne Bragance, auteur de «Une enfance marocaine », éditée aux éditions Actes Sud 2005. «On dit de mes livres qu’ils sont pleins de soleil, de lumière. C’est, bien sûr, à mon enfance casablancaise que je dois cette écriture "solaire" ou ensoleillée. Car le Maroc constitue la matrice originelle où s’élaborent mes textes. Quel que soit le sujet que j’aborde, il apparaît en filigrane, il est ce "tapis de prières" toujours présent, et même omniprésent, qui me porte tel le tapis volant des contes, et que j’emporte partout avec moi». C’est en ces termes que Mme Bragance présentera les axes de son intervention lors d’une rencontre ce samedi à l’Institut  français d’Agadir. Anne Bragance a déjà publié des recueils de nouvelles et une vingtaine de romans, chez Grasset et Julliard, Actes Sud et au Mercure de France. Elle a également été critique littéraire au journal «Le Monde».

La Route de la soie et la haute couture
Exposition – Du 12 au 31 décembre – Marrakech

"La route de la soie et la haute couture" est le thème d’une exposition artistique prévue, du 12 au 31 décembre, à la Galerie Lawrence-Arnott de Marrakech. Il s’agit d’une exposition conjuguée d’œuvres de l’artiste-peintre française, Véronique Engels, et d’une collection de haute couture de la styliste marocaine, Salima Abdelwahab, marquées par l’harmonie de leurs références historiques subtiles.

L’Année Mozart 2006
Concert – Mardi 5 décembre – Rabat

Le trio autrichien "Weiner Mozart trio", accompagné de la pianiste marocaine Ghizlane Hamadi, donnera un concert, mardi prochain, au Théâtre Mohammed V à Rabat à l’occasion du 50ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Maroc et l’Autriche et pour clore "l’Année Mozart 2006". Le trio, qui se produit régulièrement dans les festivals de musique, incarne la tradition de la musique de chambre jouée en famille ("Hausmusik"). Ghizlane Hamadi, diplômée du conservatoire de musique de Colmar et lauréate de plusieurs prix, a créé en 1994 le Concours international de jeunes pianistes qui est désormais le concours international SAR la Princesse Lalla Meriem.

Exposition sur le soufisme 
Exposition – Du 1er au 31 décembre – Essaouira

En tournée dans les Instituts français d’Agadir, de Casablanca, de Rabat, de Kénitra, de Marrakech, d’Oujda, de Fès, et les Alliances franco-marocaines d’El Jadida et d’Essaouira, l’exposition sur le soufisme est produite par l’Institut du monde arabe. Dans cette exposition, sont présentés le soufisme, les grands maîtres qui ont jalonné son histoire, les voies initiatiques et la place qui est la sienne face aux défis du monde contemporain. Le soufisme, qui peut être défini comme une expression de la mystique musulmane, joue un rôle de « passeur » entre les religions et les cultures et d’ambassadeur privilégié auprès de l’Occident.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *