Sortir

Le malentendu entre l’Orient et l’Occident
Conférence – Mercredi 7 mars – Rabat

L’Institut français de Rabat a proposé une conférence de l’écrivain Yasmina Khadra sur le thème «Le malentendu entre l’Orient et l’Occident» Après Les hirondelles de Kaboul, et L’Attentat, Les sirènes de Bagdad clôt une passionnante trilogie romanesque sur le «Malentendu entre l’Orient et l’Occident». De son vrai nom Mohamed Moulessehoul, Yasmina Khadra avait déjà publié sous ce pseudonyme des nouvelles et des romans en Algérie. Officier dans l’armée algérienne, il a participé à la guerre contre le terrorisme. Il a quitté l’institution en 2000, avec le grade de commandant, pour se consacrer à l’écriture. Morituri, premier volet d’une trilogie policière, le révèle au grand public. Aujourd’hui écrivain mondialement connu, Yasmina Khadra est traduit en 14 langues, et L’Attentat devrait être adapté prochainement au cinéma.

Sisters in law
Projection – Samedi 3 mars – Casablanca

Sisters in law est un documentaire réalisé par Kim Longinotto et Florence Ayisi (Grande-Bretagne, 2005, 1h44) qui sera projeté à l’Institut français de Casablanca. Sisters in law est un documentaire sur le quotidien de la conseillère d’Etat, Vera Ngassa, et de la présidente de la cour de Kumba, Béatrice Ntuba, spécialisées dans la défense du droit des femmes au Cameroun. Dans ce pays, les femmes sont souvent confrontées à des pressions sociales et familiales qui les empêchent d’avoir recours à la justice. Kim Longinotto et Florence Ayisi ont notamment suivi le cas de trois femmes qui ont porté plainte pour violence. "Sisters in law" a été sélectionné dans plus de 90 festivals dont la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2005.

Festival de l’humour francophone
Festival – Du 8 au 12 mai – Marrakech

La ville ocre accueillera son premier Festival de l’humour francophone du 8 au 12 mai 2007. Au Palmeraie golf palace de Marrakech, la salle Atlas sera la scène de nombreux spectacles humoristiques français, marocains, canadiens , belges et suisses dans une dynamique de découverte et de mise en lumière de jeunes talents des quatre coins du globe. Cette manifestation s’inscrit dans la volonté de la ville de renforcer son rayonnement culturel et représente l’opportunité de mixer les différentes saveurs du rire, indiquent les organisateurs.
Un jury de professionnels, un jury presse et des personnalités conviées en VIP encadreront les jeunes talents marocains pour cette semaine de concours scéniques, à laquelle se joindront les lauréats du Festival international du rire en montagne de Puy-Saint-Vincent.

Ntat : au sud de la création
Spectacle – Vendredi 2 mars – Agadir

Le spectacle Ntat en français et en amazigh, réalisé par l’Association Wimz de la ville de Tiznit, est prévu ce vendredi à 20 h, à l’Institut français d’Agadir. Ntat relate et ridiculise la mentalité dominante par rapport à la femme. Dans une tournure sarcastique, elle raconte son souffle, ses déceptions ainsi que  ses victoires. Ntat et Ntan une rivalité qui s’annonce redoutable, la lutte éternelle en quête de la complémentarité perdue. Que cherche Ntan l’absolu ? Que faire face à la fatalité du malentendu ? Comment concevoir son identité dans le chaos de l’illusion sociale ? Telles, entre autres, sont les questions qui dévorent l’esprit de Ntat la cartésienne… Créée en octobre 1998, l’association Wimz s’est donnée pour objectifs de promouvoir l’art théâtral, notamment en amazigh. Ce spectacle est donné dans le cadre du cycle «Au sud de la création» consacré à la découverte de jeunes talents.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *