Sortir

«Les enchaînés», un spectacle contre la télévision ?

Avec ce spectacle, Philippe Dorin et la compagnie Flash Marionnettes montrent ceux qui regardent et ceux qui sont regardés comme s’ils étaient unis par quelque pacte faustien. La télévision selon Dorin ? Un monde merveilleux, formidable, fascinant, enjôleur, un paradis… un miroir aux alouettes où les reportages en Irak, les sitcoms, le téléachat, les jeux se retrouvent sur le même plan, tout cela sous l’oeil hagard d’un couple sans âge, «  Marionnette contre mass médiatisation/Parole d’auteur contre bavardages talk-show/ Humour libérateur contre cynisme ultra-libéral/Rire populaire contre ricanements populistes. Spectacle vivant contre télé-réalité / Déchaînement contre les chaînes. Pot de terre contre pot de fer… et alors, on fait silence ? »

Conseillé à partir de 10 ans
Samedi 15 mars 17: 00 IF Rabat
Salle Bahnini


«Meta-scapes» de M’barek Bouhchichi

A trente ans, M’barek Bouhchichi témoigne d’un métier et d’une imagination plastique hors du commun. Du petit au grand format, l’artiste excelle dans toutes les dimensions. Il expose ses toiles, situe sa peinture abstraite dans le sillage des l’expressionnisme abstrait du mouvement « Action Painting » et de la peinture de Jackson Pollock. L’artiste Bouhchichi travaille, à l’instar de Pollock, sur des toiles à même le sol et pose ses pigments avec des moyens de fortune.  La peinture abstraite de Bouhchichi se situe, comme en témoignent les"meta-scape" qu’il expose cette année 2008: technique proche du "dripping" (égouttement) et du ‘splashing’ (éclaboussure); de la même façon de traiter la toile comme ‘action’ et pas comme ‘image’.

A la Galerie Rê à Marrakech. 
Jusqu’au 12 avril prochain


Quand la musique fait rire

Le spectacle comique «Smoking Chopin» sera donné en représentation, dans le cadre du Festival international du rire de Casablanca organisé par  l’Association Art et culture et qui est à sa 5ème édition et qui se poursuit jusqu’au 16 mars. Interprété par les violonistes et pianistes émérites (Grand Prix au Festival d’humour de St Etienne 2006) Thomas Usteri et Lorenzo Manetti, cette représentation, initiée en collaboration avec l’ambassade suisse au Maroc, permettra aux deux artistes-musiciens d’épingler allègrement tous les tics des musiciens, exploitant à merveille les possibilités comiques fournies par la musique dite « sérieuse » tout en offrant aux mélomanes de très grands moments de musique classique.

Le 15 mars courant (20h30)
au Complexe Touria Sekkat

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *