Sortir

Le théâtre universitaire sur le podium

Rendez-vous incontournable pour les amateurs de théâtre, la 14ème édition du Festival international du théâtre universitaire (FITUA) organisée par la Faculté des lettres et des sciences humaines d’Agadir, en collaboration avec l’Institut français d’Agadir, la commune urbaine d’Agadir et la Région Souss-Massa-Drâa. Pépinière de jeunes talents issus d’universités marocaines  et internationales dont celles de Nantes (France), de Liège (Belgique), Puebla (Mexique), de Campinas (Brésil), de Djilali Lyabes (Algérie), le Festival est aussi un lieu d’échanges et de formation très important, entre comédiens amateurs et professionnels, par le biais d’ateliers. C’est l’occasion pour tous de découvrir d’autres auteurs et de faire dialoguer des cultures très différentes autour de thématiques toujours universelles. Le festival comprendra d’une rencontre-débat sur le thème : «Poétique du corps grotesque et esthétique de la réception».

Du 27 au 30 mars à la Faculté des lettres
et des sciences humaines d’Agadir Salle des fêtes
de la municipalité d’Agadir et l’Institut français d’Agadir.



«Au pied du baobab» 

«La compagnie Punta Negra rend hommage au poète Aimé Césaire, via le spectacle musical  «Au pied du baobab». Ce spectacle est une invitation au voyage au cœur de l’Afrique. Mêlant poèmes du chantre de la négritude, chants, mimes, danses et percussions, cette création présentée lors du dernier Festival d’Avignon a connu un immense succès lors de sa tournée aux Etats-Unis. Le spectacle se déroulera durant trois jours à l’Institut français de Rabat précisément dans la salle Gérard Philipe, la salle Médiathèque et l’espace Balzac. 

Du 24 au 26 mars à l’Institut français de Rabat


Hommage aux femmes artistes

À l’occasion de la Journée mondiale de la femme, «British Home» organise une exposition collective pour rendre hommage aux femmes artistes-peintres avec à l’affiche : Ahlam Lemseffer, Asmaa Lahkim bennani, Malika Agueznay, Khadija Tnana et Wafaa Mezouar. Les exposantes vont rendre hommage par la même occasion aux femmes qui œuvrent dans la société civile locale.

Jusqu’au 7 avril  au British
Home à Marrakech



Le film de l’étudiant sous les sunlights

Placé sous le signe «Dialogue et partage», cet événement a l’ambition de constituer la plate-forme promotionnelle des productions audiovisuelles des étudiants (documentaires, courts métrages et films d´animation). Un programme périphérique d’activités artistiques offre aux participants  et visiteurs l’opportunité de s’ouvrir sur toutes les expériences d’ici et d’ailleurs et de multiplier les opportunités de rencontres et d’échanges.

Le 27 mars de 9h30 à 20h30 à l’Institut français de Casablanca


La Terre vue d’en haut

L’Alliance franco-marocaine d’El Jadida organise une exposition  sous le thème «La Terre vue d’en haut». Cette exposition s’adresse à tous les publics, notamment les plus jeunes. Elle illustre l’apport de l’imagerie satellite dans le développement de la recherche, et explique le fonctionnement des satellites dans l’observation de la Terre, dans les prévisions météorologiques, la protection de l’environnement, l’agriculture et les communications. Cette exposition est réalisée par Centre sciences, CCSTI de la Région centre avec le soutien du ministère des Affaires étrangères et Européennes, du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de la Région centre.

Jusqu’au 31 mars à la Médiathèque
Driss Tachfini  – Parc Hassan II à El Jadida



Entre les murs

Entre les murs, film Français de Laurent Cantet avec François Bégaudeau Nassim Amrabt, Laura Baquela. Ce film raconte l’histoire de François. C’est un un jeune professeur de français dans un collège difficile. Il n’hésite pas à affronter Esmeralda, Souleymane, Khoumba et les autres dans de stimulantes joutes verbales, comme si la langue elle-même était un véritable enjeu. Mais l’apprentissage de la démocratie peut parfois comporter de vrais risques.

Dimanche 29 mars à 18h30 au cinéma Rialto à Agadir


Exposition photographique à Rabat

La galerie Fan-Dok à Rabat organise jusqu’au le 5 avril l’exposition «Photo Fantasia». Gabrielle Boiselle, photographe allemande, Mustapha Meskine, photographe marocain, et Gérard Bayssière, photographe ariégeois ayant grandi au Maroc, présentent leur travail sur la fantasia.

La galerie Fan-Dok du 20 mars jusqu’au 5 avril

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *