Soutien à la musique et aux arts chorégraphiques: 125 projets subventionnés en 2016

Soutien à la musique et aux arts chorégraphiques: 125 projets subventionnés en 2016

Dans le domaine de la promotion d’œuvres musicales et lyriques, 20 projets ont été soutenus, pour un budget de 2.840.000 dirhams, soit environ 19% du budget global réservé au soutien à la musique et aux arts chorégraphiques.

Le programme de soutien à la musique et aux arts chorégraphiques a permis de répondre aux attentes de 125 projets, parmi les 365 soumis, qui ont été approuvés et soutenus par la commission en charge des dossiers soumis en la matière.
Ce programme de soutien à la musique et aux arts chorégraphiques, mis en place en 2014, a été doté d’un budget de 15 millions de dirhams au titre de l’année 2016 et s’adresse aux artistes, aux groupes musicaux et de chant, aux sociétés de production et de diffusion musicales, aux maisons de disques, aux résidences artistiques et associations exerçant dans le domaine de la musique et du chant.
Ce programme a soutenu durant cette année 39 projets dans le premier domaine du dispositif, à savoir la création musicale pour un budget de 4.750.000 dirhams. Cette somme représente environ 32% du soutien global attribué à la musique et aux arts chorégraphiques selon le ministère de la culture. Le soutien dans ce domaine couvre 60% du coût global de production d’œuvres musicales et chorégraphiques. Il est à noter que les projets soutenus dans le domaine de la création musicale représentent environ 50% de la production nationale annuelle.

Dans le domaine de la promotion d’œuvres musicales et lyriques, 20 projets ont été soutenus, pour un budget de 2.840.000 dirhams, soit environ 19% du budget global réservé au soutien à la musique et aux arts chorégraphiques. Ce soutien couvre 60% du coût global du projet et contribue à la promotion de la musique et des arts chorégraphiques de créations musicales et lyriques, à travers la publicité, les vidéoclips et les tournées promotionnelles.
Ce dispositif instauré par le ministère de la culture se présente sous forme d’appels à projets régis par un cahier des charges et s’inscrit dans le cadre du fonds de soutien à la création culturelle et artistique. Selon la même source, il a pour objectif principal «de contribuer à instaurer de nouvelles pratiques professionnelles permettant de renforcer la création musicale et sa diffusion et de raffermir le lien entre l’artistique et l’économique».

Ce dispositif de soutien concerne les différentes composantes de la filière tels la création musicale, la promotion d’œuvres musicales et lyriques, la diffusion et commercialisation d’œuvres musicales et lyriques, l’organisation de manifestations et de festivals professionnels de la musique, la participation aux festivals internationaux de la musique, résidences artistiques, et arts chorégraphiques.

Dans le cadre de ce dispositif, un nouveau programme a été introduit cette année, celui de la diffusion et de la commercialisation d’œuvres musicales et lyriques doté à lui seul d’un budget de 4.500.000 dirhams. Par ailleurs, cette partie couvre 7 projets pour le compte de 9 sociétés ou maisons de disques, ce qui représente 80% du coût du programme. Il a pour objectif la production et la commercialisation de CD comportant au moins 10 titres, avec un tirage d’au moins 10.000 CD pressés mis sur le marché à moins de 10 dirhams TTC. Ce programme ambitieux vise à renforcer la diffusion du produit musical et permettra au public son acquisition sur un support de qualité et à un prix abordable et peut constituer un élément déterminant dans la lutte contre le piratage.

Pour rappel, tous les projets retenus par le programme de soutien sont choisis par une commission indépendante, comprenant des professionnels de la musique et des arts chorégraphiques, pour assurer une totale transparence et une rigueur dans l’étude des dossiers. Elle était présidée cette année par Haj Youness et comprenait Najia Attaoui et Ahmed El Mahjour, Mustapha Regragui, Omar Amrir, Mourad Kadiri, Khalid Nokry, Saïd Mosker et Fouad Chaari.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *