Spartacus, un ballet au cinéma RIF

Spartacus, un ballet au cinéma RIF

Un ballet au cinéma et en direct. C’est une occasion à ne pas rater ! Les cinéphiles et passionnés du ballet à la fois trouveront bien leur compte ce dimanche 20 octobre au cinéma Rif à Casablanca qui abritera en exclusivité et en live la retransmission de «Spartacus» dansé par le ballet du Bolchoï de Moscou.

Une diffusion qui se fera, selon Hassan Belkady, propriétaire de la salle qui vient d’être rénovée, en fonction des techniques de la dernière génération. Ainsi, la projection sera réalisée en haute définition et avec le son digital 7.1. «Nous avons la meilleure projection à Casablanca, voire au Maroc», lance, lors d’une conférence de presse tenue mercredi à Casablanca, M. Belkady, également chirurgien-dentiste vivement passionné par le cinéma, et propriétaire de deux autres salles à savoir Ritz et ABC outre cinéma Rif ayant comme partenaire l’Orchestre Philharmonique du Maroc.

A propos du choix du ballet, il déclare : «J’ai préféré familiariser les gens avec cet art».
Interrogé par ALM sur le montant alloué à la rénovation du cinéma, il lui a été difficile d’arrêter un budget puisque les travaux se sont étalés sur 4 ans.

A propos de «Spartacus», il s’agit d’un ballet en 3 actes, chorégraphié par Yuri Grigorovich d’après le roman éponyme de Rafaello Giovagnolli basé sur des idées du scénario de Nikolaï Volkov sur une partition d’Aram Khatchatourian. «Spartacus» raconte l’histoire d’un ancien berger devenu esclave, puis prisonnier du général romain Crassus. La rébellion des gladiateurs et des esclaves menée par Spartacus, sa bienveillance et son humanité se déploient dans une série de tableaux époustouflants avec offensive de soldats, défilé de chars, feux d’artifices de glaives…
Pour information, la référence du ballet au cinéma, le ballet du Bolchoï de Moscou, revient, pour la 4ème année consécutive en direct sur grand écran dans plus de 120 salles de cinéma en France et en exclusivité au cinéma Rif à Casablanca. Pour la saison 2013-2014, cette plus grande compagnie prévoit 6 productions dont 4 ballets inédits diffusés sur grand écran en haute définition et qui seront retransmis au cinéma Rif. Il s’agit, outre «Spartacus», du ballet «Le Corsaire» (17 novembre), «La Belle au Bois Dormant» (22 décembre), «Joyaux» (19 janvier), «Illusions Perdues» (2 février) et «L’Age d’Or» (30 mars). Save the dates !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *