Statistiques culturelles 2013-2015: Les sites les plus rentables se trouvent à Marrakech

Statistiques culturelles 2013-2015: Les sites les plus rentables se trouvent à Marrakech

14 musées relèvent du ministère de la culture alors que 66 relèvent d’autres entités publiques et privées. Ainsi les 14 musées sont répartis selon leurs spécialités.

2,2 millions de dirhams, tel est le total des recettes générées par quatorze musées relevant de la Fondation nationale des musées (FNM), indique la revue des statistiques culturelles publiées récemment par le ministère de la culture couvrant la période 2013-2015. Selon la même source, le Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain de Rabat a engendré à lui seul un million de dirhams en 2015. Le musée de la Kasbah de Tanger arrive deuxième avec 370.000 mille dirhams. Celui-ci est suivi du Musée Dar Si Said de Marrakech avec 261.000 dirhams. Le musée de la Kasbah de Chefchaouen a généré 219.000 DH, le Musée Batha à Fès 162.000 DH et le Musée Dar Jamai à Meknès 110.000 DH. Les recettes des autres usées oscillent entre 2.000 dirhams et 27.000 dirhams. En ce qui concerne les droits d’entrée et de visite aux musées, sites et monuments historiques marocains, ils ont généré 15 millions de dirhams en 2015, contre 18,5 millions en 2014.

La même source livre également les recettes des sites des monuments historiques générées entre 2013 et 2015. D’ailleurs les sites qui entraînent plus de recettes sont situés à Marrakech, à savoir le Palais Bahia (4,7 millions), les Tombeaux Saâdiens (2,7 millions), le Palais El Badia (1,9 million) et la Medersa Ben Youssef (1,2 million). Ceux-ci sont suivis du site archéologique de Volubilis avec 1,47 million et le site archéologique de Chellah de Rabat (7,2 millions). La Cité portugaise a engendré, quant à elle, 2,8 millions et Heri Souani 4,5 millions. La revue indique que 14 musées relèvent du ministère de la culture alors que 66 relèvent d’autres entités publiques et privées. Ainsi les 14 musées sont répartis selon leurs spécialités. On retrouve 3 musées archéologiques, 9 musées ethnographiques, 1 musée ethno-archéologique et un musée d’art contemporain. En 2015, le budget alloué au ministère de la culture s’élevait à 628 millions de dirhams, soit 0,25% du budget général de l’Etat. 37% de cette enveloppe ont été consacrés à l’investissement et 63% au fonctionnement des infrastructures culturelles.

Pour rappel, le second numéro de la revue des statistiques culturelles se présente en 124 pages et regroupe 12 chapitres qui proposent 135 tableaux et 27 figures qui concernent la population et la culture, les structures organisationnelles ainsi que le budget et les ressources humaines du ministère de la culture.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *