Subventions : 59 pièces théâtrales retenues

Subventions : 59 pièces théâtrales retenues

Cinquante-neuf spectacles sont dans la course pour se partager une subvention de l’ordre d’un million DH consacrée à l’aide à la diffusion théâtrale. Sélectionnés sur dossier, ces spectacles devront par la suite être visionnés par la commission nationale du Fonds d’aide au théâtre en vue de leur validation. Une feuille de route vient d’être établie par ladite commission, en attendant de faire le déplacement dans les différentes villes où ces spectacles seront représentés. Les spectacles retenus couvrent la quasi-totalité des régions du Royaume. Comme par le passé, c’est sur l’axe Rabat-Casablanca que le plus grand nombre de spectacles est concentré. La mégalopole se taille la part du sphinx, avec un total de huit spectacles à visionner, talonnée par Rabat (7), puis Marrakech (6), Fès (5), Salé (4), Oujda (3), Khouribga (2), et 1 seul spectacle à raison de chacune des villes suivantes : Béni Mellal, Larache, Jérada, Khémisset, Agadir, Témara … A cette liste, s’ajoutent les quatorze spectacles ayant déjà bénéficié de l’aide à la production et qui peuvent également postuler à la subvention consacrée au soutien à la diffusion. En ce qui concerne ce dernier point, le ministère de tutelle prend en charge 60% du coût du plateau (cachets des artistes, déplacements hébergement, et tous les défraiements nécessaires à la représentation d’un spectacle). Ces défraiements peuvent plafonner jusqu’à 12 000 DH, selon le nombre de représentations demandées par la commission nationale du fonds d’aide à la diffusion. La formule est simple : il s’agit d’achat de spectacles pour leur garantir une large diffusion à l’échelle nationale. Pour ce qui est des troupes ayant bénéficié de l’aide à la production, le cahier des charges les oblige à donner une moyenne de dix représentations au titre de chaque saison. Au total, ce sont pas moins de trente spectacles qui sont produits et diffusés chaque année par le département de tutelle.
Concernant les spectacles ayant bénéficié de l’aide à la production théâtrale, trois d’entre eux ont jusqu’ici été représentés : «Violon-scène» de Théâtre Aphrodite (Rabat), «Braise» de l’Espace Alliwa pour la création (Casablanca) et «Le Voyage de Saâdane» de la troupe «Solidarité théâtrale» (Rabat). Pour le reste, 11 autres spectacles seront représentés dans les semaines à venir : «Takhrifat harma» de l’atelier Création Drama (Marrakech), «Riq ennachef» de Société City (Rabat), «Nouâamane et al-khoukha al imlaqa» de l’Association Fanous (Rabat), «Paroles de nuit» de Théâtre Dimensions (Rabat), «Croisements» de l’Association Bassamat (Agadir), «Tizarzit Irzan» de l’Atelier Comédiana (Inezgane), «La musique» de Théâtre Chamates (Meknès), «L’homme qui a vendu le soleil» de Théâtre Noun (Khémisset) et «Rue Shakespeare» de Bab Bhar Ciné-Théâtre (Tanger).
Du spectacle en perspective…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *