Subventions à la chanson marocaine : L’appel à candidature est ouvert

Subventions à la chanson marocaine : L’appel à candidature est ouvert

Ça y est. C’est officiel, les dépôts de candidature pour bénéficier des subventions à la chanson marocaine au titre de la saison 2011 sont ouverts. C’est ce qu’a annoncé le ministère de la Culture dernièrement sur son site Internet. Les porteurs de projets artistiques, paroliers, compositeurs, chanteurs, arrangeurs et instrumentalistes… ont jusqu’au 31 décembre 2010 pour déposer leur candidature. Le montant de la subvention pour un seul projet peut atteindre 300.000 DH et octroyé en deux tranches. Pour les intéressés, le dossier de demande de subvention peut être retiré auprès du département de musique à la direction des arts à Rabat ou sur le site Web du ministère de la Culture.
Les projets candidats doivent souscrire à plusieurs conditions, ils doivent notamment n’avoir jamais été produits et diffusés sur les ondes de la radio ou à la télévision pour postuler. Selon le ministère, le projet doit être composé de quatre chansons d’une durée de quatre à six minutes chacune ou de sept couplets de trois à cinq minutes chacun. La demande doit être accompagnée du dossier administratif du candidat, d’une déclaration sur l’honneur et d’un curriculum vitae, alors que la fiche technique doit contenir le texte des paroles de chaque chanson ou partition, ainsi qu’une maquette du projet sur CD-ROM. Les procédures et les modalités d’accord de subvention à la chanson marocaine sont définies par l’arrêté conjoint des ministres de la Culture et de l’Économie et des Finances du 13 avril 2010 publié dans le Bulletin officiel du 17 juin 2010. Selon le texte de loi, les projets passent par l’examen d’une commission nationale de soutien à la chanson marocaine. Celle-ci doit être composée d’au moins huit membres et sera présidée par un membre du ministère de la Culture. Cette commission comprend entre autres, deux compositeurs, un arrangeur, un poète, un Zjal, un chanteur, un critique et un producteur ainsi que deux représentants des organisations professionnelles œuvrant dans le domaine de la musique et de la chanson marocaine. Pour sa part, le porteur du projet bénéficiaire de la subvention financière est tenu de participer à deux spectacles gratuits lors d’un festival ou d’une manifestation organisée ou soutenue par le ministère de la Culture. Il est également tenu de diffuser le projet bénéficiaire de la subvention en produisant au moins 1500 CD déclarés au BMDA.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *