Table ronde: La culture et la création artistique amazighes au cœur du débat

Table ronde: La culture et la création artistique amazighes au cœur du débat

La 14ème édition du festival Timitar a su accueillir haut la main des élites marocaines venues de plusieurs villes autour de deux tables rondes consacrées à la culture amazighe au féminin, et à la création artistique amazighe.

Le festival Timitar a donné vendredi, dans le cadre de sa programmation Off une occasion pour réunir autour d’une table ronde les principales figures féminines  de la culture amazighe, avec la participation de poétesses, romancières et critiques marocaines amazighes. Ces dernières se sont penchées sur plusieurs questions liées à l’adaptation de la femme amazighe à travers les domaines de ses créativités avec les différentes composantes de la culture, et sur son ouverture sur la littérature, l’art, la communication, l’économie ou la politique, ainsi que sur les différents organismes culturels.

Les participantes ont abordé la vision des femmes amazighes aujourd’hui pour surmonter les contraintes associées à la vie privée et à l’identité, et comment cette ouverture se reflète dans les secteurs humains et de la connaissance  ?

Les débats ont été articulés autour de plusieurs sessions portant notamment sur la littérature féminine amazighe écrite et orale, ainsi que sur le récit amazigh au féminin.

La deuxième table ronde a porté sur la création artistique amazighe, et qui a permis aux participants de définir un cadre stratégique de promotion du territoire du Souss-Massa sur le plan culturel et artistique à fin de le doter d’un outil efficace pour accompagner  ce territoire dans des processus de valorisation de ses atouts comme terre de création théâtrale, musicale et cinématographique afin d’en maximiser l’impact.

La prise de conscience que la création artistique amazighe peut être un levier de développement social et économique particulièrement intéressant pour le territoire du Souss-Massa s’opère depuis quelques années dans la région. Cette dynamique commence aujourd’hui à se développer alors que les structures d’accompagnement de ce potentiel font défaut.

Lors de cette table ronde, les participants ont évalué le cadre légal et institutionnel de la promotion de ce territoire sur le plan culturel et artistique, et ont procédé à une identification des conditions de performances des structures de création, de production et de diffusion dans le contexte local, régional et national.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *