Tanger: Lancement des travaux de réhabilitation de la Villa Harris

Tanger: Lancement des travaux de réhabilitation de la Villa Harris

Tanger poursuit la réhabilitation de son patrimoine historique et culturel. Elle a connu, dernièrement, le lancement des travaux de restauration et de rénovation de la Villa Harris, considérée comme un important site aux valeurs historique, architecturale et écologique de la ville.

Tant attendu, le projet de remettre sur pied ce monument historique s’inscrit dans le cadre du programme royal Tanger-Métropole pour le développement intégré, équilibré et inclusif, dont l’enveloppe budgétaire globale est estimée à quelque 7,6 milliards de dirhams. Il fait, à cet effet, partie d’une importante opération de valorisation et de sauvegarde du patrimoine historique de Tanger. Cette opération englobant, entre autres, le projet de réhabilitation des Grottes d’Hercule ainsi que ceux  d’aménagement du parc Perdicaris-R’Milat et la construction d’un grand complexe des arts et culture.

Il est à noter que le nouveau projet de réhabilitation de la Villa Harris permettra de sortir cet important site historique de l’abandon. Ce beau bijou architectural et naturel, appartenant au domaine de l’Etat, occupe une position de choix dans la zone touristique Malabata. Il fut construit vers  la fin du XIXème siècle par Walter Burton Harris. L’ancien correspondant du quotidien londonien «The Times» a réussi à en faire une résidence de rêve grâce à son style hispano-mauresque. Walter Harris a réussi, à l’époque, de  planter sur sa propriété tangéroise des essences rares de plantes et des arbres de différentes espèces qu’on retrouve aussi dans le célèbre parc Perdicaris, plus connu des Tangérois par la forêt de R’Milat.  Bien qu’ils soient dans une dégradation, les locaux de la Villa se distinguent jusqu’à présent par ses décorations en bois et plâtre sculptés et en carrelages polychromes sur les murs.

Après le décès de son ancien propriétaire, ce site a été transformé en sa totalité en Casino-Parc, mais tout en gardant son aspect architectural hispano-mauresque du XIXème siècle. Il a été revendu au début des années 70 au Club-Med, avant d’être fermé en 1992 à toute activité. La Villa Harris se trouvait, depuis, abandonnée à son triste sort et dans un état de dégradation avancée. Ce projet vient, selon les Tangérois et les amoureux de la ville, à point nommé pour mettre fin aux actes de vandalisme et de dépouillement, dont ce site a été pendant longtemps victime.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *