Tarik Mounim : «L’ Eden est le symbole de notre combat»

Tarik Mounim : «L’ Eden est le symbole de notre combat»



ALM : A quel stade est arrivé votre projet de la rénovation du cinéma «Eden» ?
Tarik Mounim: Nous sommes en plein montage financier de ce projet dont le coût est estimé à 3 million DH et qui devrait être lancé courant 2010. Pour ce projet, l’association «Sauvons les salles de cinéma au Maroc», est en collaboration avec l’Ecole supérieure des arts visuels de Marrakech et l’Ecole nationale d’architecture de Rabat ainsi que l’Ecole spéciale des travaux publics de Paris. Il s’agit de créer un espace culturel diversifié. L’«Eden» aura la particularité d’être pluriculturelle, elle abritera un café-théâtre, un espace vert ainsi qu’un lieu d’exposition. Ce sera un site attrayant avec une programmation originale, afin d’encourager les jeunes et le public à remplir les salles.

Que représente ce projet pour vous ?
La rénovation du cinéma Eden constitue la première grande action de l’association. C’est en quelque sorte le symbole de notre combat pour la sauvegarde des salles de cinéma au Maroc. Toutes nos actions nationales et internationales sont répertoriées dans le site Internet de l’association http://www.savecinemasinmarocco.com. Le cinéma «Eden» est la seule des plus anciennes salles de la ville de Marrakech qui n’a pas été détruite. Actuellement en péril, elle est située en plein cœur de la médina et constitue un joyau architectural et un patrimoine culturel qu’il faut sauvegarder et faire revivre autant que toutes les salles de cinéma dans tout le Royaume.

Quelles sont vos moyens pour sauver les salles de cinéma au Maroc ?
Pour l’instant, on n’a pas les moyens de sauver toutes les salles, l’«Eden» sera la première salle témoin des réhabilitations à venir. Pour rappel, entre 250 salles, il y a 30 ans, il en reste 51 cette année. L’an dernier ce sont quatre salles de cinéma qui ont été fermées. Ainsi notre association collabore avec plusieurs partenaires, et profite du soutien de plus en plus de personnes qui rejoignent notre cause, et participent avec leur savoirfaire. On fédère toute la profession, cinéastes, des acteurs, des exploitants de salle de cinéma et biens d’autres au niveau international. Et nous accueillons toute personne désirant soutenir notre cause. Nous souhaitons également être entendus et lier des partenariats avec les institutions gouvernemental notamment les ministères de la Culture, de la Communication, du Tourisme et de l’Intérieur.

Quelle est votre actualité au niveau artistique ?
Je viens de terminer le tournage d’un court-métrage qui s’intitule «Et moi ?». Ce film réalisé par le jeune Omar El Bizi est un pamphlet sur la nouvelle société marocaine. Il raconte l’histoire d’une femme super active qui se retrouve dépassée dans sa vie de couple et dont le mari cherche désespérément un moyen pour profiter d’un moment en sa compagnie. C’est un film romantique avec une touche de comédie dramatique.
Entre autre projet, je prépare également le tournage de deux long-métrages.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *