Téléréalité sur MBC3 : Des enfants à l’épreuve

Téléréalité sur MBC3 : Des enfants à l’épreuve

Une ambiance bonne enfant règne en ce jeudi 22 juin dans l’un des hôtels de Casablanca. Une vingtaine d’enfants de nationalité marocaine sont venus de plusieurs villes du Royaume. Leur but : participer au casting de la première émission de téléréalité pour enfants. Lancé par la chaîne MBC3, le programme s’intitule «Eish Safari». Il s’adresse aux enfants du monde arabe âgés entre 11 et 12 ans. C’est la deuxième partie de ce programme. Les responsables de la chaîne saoudienne, basée à Dubai, ont été motivés suite au succès de la première édition, diffusée l’année dernière sur MBC3, une chaîne conçue spécialement pour les enfants. «La première édition du programme d’aventures «Eish Safari» a enregistré un succès phénoménal et un audimat considérable parmi les téléspectateurs arabes. Voilà pourquoi MBC a tenu à lancer la deuxième saison du programme et à accorder une place de choix à la région du Maghreb», déclare le directeur des canaux à MBC, Tim Riordon.
 Après avoir lancé un appel à candidatures sur le site web de la chaîne, 65.000 visiteurs ont manifesté leur intérêt en envoyant des e-mails. Du coup, il fallait sélectionner au hasard des candidats pour pouvoir organiser le casting afin de mieux affiner le choix. «L’équipe de travail a choisi au hasard 8000 candidats sur les 65.000 visiteurs du site. Parmi les demandes reçues, nombreuses sont celles qui proviennent de téléspectateurs originaires du Maroc, de l’Algérie, de la Tunisie et de la Libye» lit-on dans le communiqué de la chaîne. C’est ainsi que le staff de MBC3 et à leur tête le directeur marketing Chérif Badredine, ont débarqué à Casablanca. Ils s’attendaient à auditionner près de 500 candidats marocains. Le jury fut surpris de se retrouver uniquement face à vingt jeunes. «L’équipe a tablé sur deux jours de casting puisque 500 candidats marocains se sont inscrits, mais vingt uniquement se sont présentés», déclare une responsable relation publique de MBC. En fait, le choix du jour et de l’heure du casting n’étaient apparemment pas adéquats. Les enfants étudient les jeudis et pour ceux qui habitent à plusieurs kilomètres de la métropole, c’était impossible de se déplacer. Un cas unique, Mehdi venant de la ville de Fès a déclaré avoir fait trois heures et demi de train rien que pour être présent au casting. Il raconte à la presse sa volonté de participer à l’émission. Le casting consistait à déceler le goût d’aventure chez les candidats. « Les questions portaient sur leur personnalité, leurs dessins animés ou programmes préférés», ajoute la même source. L’idée c’était de savoir si le caractère de l’enfant était compatible au concept de Eish Safari. Le profil recherché est celui d’un enfant intelligent, spontanné, dynamique et surtout curieux. L’idée de cette téléréalité est d’emmener les enfants dans un pays choisi au préalable- et de leur proposer des épreuves de leurs âges. Les tests seront purement ludiques. Le pays où aura lieu la deuxième saison de «Eish Safari» n’a pas encore été déterminé par les organisateurs. Le nom du candidat marocain sera annoncé mardi 27 juin à 13 heures, heure locale sur MBC3.


 Eish Safari : La Règle du jeu


Le concept de «Eish Safari» est simple. Plus, il est original. Contrairement aux autres émissions de téléréalité, ce programme produit par la chaîne MBC3 n’est pas un concours.
Les épreuves sont ludiques, et le degré de leur difficulté est minime. En tout, seize enfants vont participer et l’équipe du tournage va les partager en deux groupes de huit. Découvrir les noms de certains animaux sauvages, chasser des insectes font partie de la règle du jeu. Des jeux sportifs et éducatifs, jeux manuels, seront également proposés aux enfants. Et bonne nouvelle, il n’y aura pas d’élimination.
L’équipe gagnante est celle qui verra son groupe s’agrandir. Ceux qui ne réussissent pas des épreuves rejoignent l’autre équipe aux multiples exploits.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *