TELEX : Bardot : «que les Musulmans donnent le prix du mouton aux victimes du tsunami»

Bardot : «que les Musulmans donnent le prix du mouton aux victimes du tsunami»
Brigitte Bardot a demandé aux musulmans de France de faire don aux victimes du tsunami du prix du mouton du sacrifice à l’occasion de l’Aïd el Kébir, qui doit être célébré jeudi, plutôt que de l’égorger. Dans une lettre à Dalil Boubakeur, président du Conseil français du culte musulman (CFCM), dont copie est parvenue à l’AFP, l’ancienne actrice, devenue défenseur des droits des animaux, lui « demande de lancer un appel à la communauté musulmane de France pour qu’elle soit solidaire des communautés musulmanes d’Asie victimes des Tsunamis et qu’elle leur vienne en aide en épargnant les moutons du sacrifice et en faisant un don équivalent à leur valeur marchande aux musulmans touchés par ce terrible séisme ».
« N’attendant plus de réponse du gouvernement » à sa demande d’utiliser l’électronarcose (court sommeil provoqué par un léger courant électrique) avant l’égorgement, Mme Bardot dit qu’elle se sent « trahie, abandonnée par nos ministres lâches et incapables de rendre obligatoire l’étourdissement des bêtes avant un abattage rituel ». Brigitte Bardot, écrit la Fondation qui porte son nom dans un communiqué, « se tourne à nouveau vers les représentants de la communauté musulmane en France, de toute évidence plus sensibles à ses arguments ».

Babylone, dans la ligne de mire de l’armée américaine
La cité antique de Babylone a pâti de la présence américaine en Irak. Babylone, l’un des sites archéologiques les plus connus dans le monde a subi de sérieux dégâts depuis qu’un camp militaire pour l’armée américaine et polonaise a été érigé dans cette cité. Voulant sauver ce précieux patrimoine, John Curtis, conservateur du département du Proche-Orient dans le très célèbre British Museum, vient de tirer la sonnette d’alarme : « Babylone est l’un des plus importants sites archéologiques dans le monde et les dégâts causés par le camp militaire sont un coup supplémentaire à l’héritage culturel irakien ». John Curtis a noté que, dans cette cité antique, des tranchées ont été creusées et que certains pavés datant du VIe siècle avant Jésus-Christ ont été endommagés par les déplacements des véhicules militaires. Pour mesurer l’ampleur des ravages, l’archéologue a fait une comparaison entre Babylone et les pyramides.

Décès de Virginia Mayo, actrice de l’âge d’or d’Hollywood
Virginia Mayo n’est plus, la blonde pulpeuse qui incarna le glamour hollywoodien avec des acteurs de légende tels que Bob Hope, Gregory Peck et James Cagney, est morte à l’âge de 84 ans près de Los Angeles. Virginia Mayo, qui est décédée d’une pneumonie et d’un arrêt cardiaque à la suite d’une longue maladie, était considérée comme l’une des plus grandes stars des années 1940 et 1950 et a joué dans plus de 50 films, selon les quotidiens Los Angeles Times et Hollywood Reporter. Elle a tourné ses rôles les plus célèbres en 1949 avec James Cagney dans le film policier « L’Enfer est à lui » du réalisateur Raoul Walsh, en 1946 dans « Les plus belles années de notre vie » de William Wyler, et en 1947 avec Danny Kaye dans le classique « La Vie secrète de Walter Mitty » de Norman Z. McLeod.

L’agence SIPA publie ses meilleures photos de l’année
L’agence de presse photographique SIPA publie ses meilleurs clichés d’actualité pris l’an dernier, au premier rang desquels figurent ceux du raz de marée en Asie, le bénéfice des ventes devant être justement reversé à l’organisation humanitaire Action contre la faim. En couverture de cet album préfacé par Christine Ockrent, apparaissent six photos (Bush, Sarkozy, Chesnot et Malbrunot, Manaudou, une électrice afghane anonyme votant en burqa, et la foule à l’enterrement d’Arafat). L’ouvrage est divisé par thèmes (international, France, société, célébrités…) et par ordre chronologique. On y retrouve des clichés qui ont fait la « une » mais aussi des photos peut-être moins diffusées telles celles, atroces, d’un attentat dans le métro de Moscou.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *