Tétouan : L’autre temple des arts au Maroc

Fondé en 1947 en tant qu’Ecole nationale des beaux-arts, l’Institut national des beaux-arts de Tétouan (INBAT) a été élevé au rang d’institut supérieur en 1993. Cet Institut dispose de deux cycles de formation comportant chacun deux années d’études.
L’admission à la première année du premier cycle est possible par voie de concours ouvert aux candidats titulaires d’un baccalauréat ou un diplôme reconnu équivalent. Tandis que l’accès au deuxième cycle est permis aux étudiants ayant obtenu le diplôme du 1er cycle de l’INBAT ou titulaires d’un diplôme équivalent.
L’INBAT a deux départements principaux : l’un pour l’art et l’autre pour le design. Le premier département comprend : la peinture, le dessin, la sculpture et la gravure. Et le second : le design publicitaire, l’architecture d’intérieur et le design industriel. En octobre 2000, une nouvelle section a vu le jour, il s’agit d’une branche spécifique pour les bandes dessinées (B.D). Sur le plan international, l’INBAT est lié par un accord de jumelage avec l’Académie royale des beaux-arts de Grenade en Espagne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *