Théâtre : «Il était une fois Molière» en tournée à Casablanca et Tanger

Théâtre : «Il était une fois Molière» en tournée à Casablanca et Tanger

L’œuvre et la vie de Molière réunies dans une même pièce en darija, «Il était une fois Molière». Ce spectacle, organisé par la Fondation des arts, aura lieu le 16 février à la Cinémathèque de Tanger et les 26 et 27 au Cinéma ABC de Casablanca. Produit et mis en scène par Noureddine Ayouch, «Il était une fois Molière» est une création originale qui revient sur la vie de Molière et les principaux thèmes traités dans ses pièces. Par ailleurs, ce spectacle moliéresque réunit plusieurs comédiens connus sur la scène théâtrale et des acteurs lauréats de l’Institut supérieur des arts et de l’animation culturelle (l’ISADAC). Parmi lesquels on cite Abdessamad Miftah El Kheir, Jamila El Haouni, Mostafa El Houari, Meryem Zaïmi, Adil Abatorab, Hasna Tamtaoui, Hala Lahlou, Mohamed Aouragh et Mohamed Larbi Ajbar. L’œuvre «Il était une fois Molière», composée de 13 tableaux où des moments intenses de la vie de Molière sont conjugués à des réadaptations d’extraits de ses œuvres les plus célèbres, telles «L’École des femmes», «L’École des maris», «Tartuffe», «Don Juan», «Le Bourgeois gentilhomme». «L’Oeuvre et la vie défilent : le quotidien de la troupe, les souvenirs de l’artiste, les textes et leurs contextes s’entrechoquent et défient les barrières de… l’espace et du temps, autant l’œuvre que l’artiste sont intemporels», indiquent les organisateurs. Ainsi le public pourra découvrir l’histoire d’amour de Molière avec Madeleine Béjart, qu’il abandonnera pour sa sœur, Armande Béjart, dont il se séparera plus tard. On verra aussi le parcours accidenté et plein de censure avant d’être sous la tutelle de l’aile bienveillante du Roi Louis XIV. Molière a marqué l’histoire du théâtre universel, et sans conteste celle du théâtre marocain. Notons qu’un bon nombre de nos dramaturges ont été inspirés de l’œuvre de Molière, dont deux grandes figures du théâtre populaire national, Taieb El Alj et Tayeb Seddiki. D’une durée d’une heure et trente minutes, le spectacle «Il était une fois Molière» offre des moments de pure joie théâtrale aux publics casablancais et tangérois.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *