Théâtre national Mohammed V de Rabat : Les temps forts du mois de novembre

Théâtre national Mohammed V de Rabat : Les temps forts du mois de novembre

De la musique, de la danse et du théâtre sont parmi les activités principales en ce mois de novembre au Théâtre national Mohammed V de Rabat. Le public aura l’occasion de découvrir un menu riche et varié. Au programme, l’Orchestre symphonique royal qui ouvre sa saison artistique 2011/2012 avec un concert musical aujourd’hui mercredi. Il donnera deux grandes œuvres de musique classique : le Concerto pour violoncelle et orchestre, op. 104 de Dvorák et le poème symphonique Ma Vlast (Ma patrie) de Smetana. Sur le même volet musical, la musique andalouse sera à l’honneur le mercredi 30 novembre à travers l’événement Andalussyat qui sera organisé par l’Association des amateurs de la musique andalouse du Maroc, laquelle veut redonner un souffle à cette musique ancestrale.
Côté danse, deux spectacles de ballet seront donnés pour la première fois au Maroc, le samedi 26 novembre par l’Atelier des arts chorégraphiques de l’Association des lauréats des instituts artistiques et l’association hollandaise Gemengd Goed. Le premier spectacle intitulé «Battements» signé par le chorégraphe Saïd Ouardi et le deuxième, «Souffles», signé par Truusje Graste.
Pour les amateurs du théâtre, la compagnie Teatr Daha Wassa en partenariat avec le Théâtre national Mohammed V présente le lundi 28 novembre la pièce théâtrale «Un spectateur condamné à mort». Mise en scène par Ahmed Hammoud, cette pièce est interprétée par Mohcine Malzi, Reda Benaïme, Bouchra Cherif et autres. «Un spectateur condamné à mort» est une comédie qui fait partie des premiers combats de Matei Visniec qui dénonce les parodies de justice. La troupe Teatr Daha Wassa, qui signifie «Ici et Maintenant», est née suite à la rencontre de jeunes artistes de tous les horizons dans un atelier libre donné par l’Institut supérieur d’art dramatique et d’animation culturelle. Elle veut proposer une manière différente de faire du théâtre, ouverte sur le public, en apportant une vision nouvelle de la création artistique au Maroc et établir des rapports stimulants avec les jeunes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *