Théâtre National Mohammed V: Une programmation sous le signe de la diversité culturelle

Théâtre National Mohammed V: Une programmation sous le signe de la diversité culturelle

C’est sous le signe de la diversité culturelle fraîchement établie que s’annonce la programmation du théâtre national Mohammed V de Rabat de ce mois de février.

Riche, ouverte, éclectique et chargée de belles émotions, le public pourra ainsi apprécier ou redécouvrir plusieurs spectacles humoristiques, musicaux et théâtraux. Au programme, la présentation de «Daif Laghafla» de la troupe Masrah Tanssifte. Cette pièce de théâtre mise en scène par Massoud Bouhassine sera interprétée par Fadhila Ben Moussa, Mariem Zaimi, Adel Aba Tourab et Said Ait Beja. A ne pas rater également la pièce de théâtre à succès «Ja o jab» de la troupe du théâtre national. Cette comédie hilarante réalisée par Abdellatif Dechraoui présente des scènes inspirées de la vie quotidienne de la famille marocaine.

Le public aura l’occasion de découvrir «Blasmia» de la compagnie Daha-Wassa. Créée et mise en scène par Ahmed Hammou, cette pièce est un laboratoire de recherche sur le passage de l’ennui et du vide créatif à l’idée. Les amateurs de théâtre auront l’occasion de redécouvrir une nouvelle fois «Maqâmât Badii al-Zaman al-Hamadani» dont la mise en scène a été assurée par le défunt Tayeb Seddiki. Réalisée par Mohamed Zouhir, cette pièce sera interprétée par Jamal Nouamane, Mustapha Houari, Adil Aba Tourab, Jamila El Haouni et Fayçal Azizi. Côté humour, le public sera bien régalé lors de ce mois. Rafik et Yasiir offriront au public un spectacle de deux heures. Performant une heure chacun, ce show permettra à leurs fans de voir un condensé du meilleur des spectacles de chacun d’eux… dans une sorte de 2 en 1. Outre ce spectacle, Abdelfattah Jawadi offrira un nouveau one-man-show «3la Seba». Les amateurs de la musique classique seront bien servis lors de mois.

Le programme propose plusieurs concerts. A découvrir, le Big Band de l’Orchestre Symphonique Royal. Celui-ci donnera un concert inédit avec les grands standards de jazz, sous la direction d’Oleg Reshetkin. Sans oublier les concerts des 20 ans de l’Orchestre Philarmonique du Maroc (OPM). Ces concerts seront l’occasion de retracer l’histoire de l’orchestre depuis sa création en 1996: vingt années de production et de création au service de la musique classique et de son rayonnement sur le paysage culturel marocain. Dans ce sens, l’OPM accueillera de nombreux solistes et chefs d’orchestre qui ont contribué à son succès et marqué son histoire. Un programme qui s’annonce riche, placé sous le signe du partage, des rencontres et des surprises.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *