Timbres-poste parfumés : une exposition aux senteurs naturelles

Timbres-poste parfumés : une exposition aux senteurs
naturelles

Les philatélistes se sont donnés rendez-vous, jeudi 14 janvier à Rabat, à la cérémonie d’émission spéciale de deux timbres parfumés par Barid Al-Maghrib. Ainsi, les visiteurs de l’exposition, qui se poursuit jusqu’à la fin du mois courant, ont été transportés dans un monde parfumé dès qu’ils ont franchi la porte de la salle. «C’est une première dans l’histoire de la philatélie marocaine. Il s’agit d’une nouvelle technique à laquelle peu de pays ont fait appel», a estimé Amine Benjelloun Touimi, directeur général de Barid Al-Maghrib. Ainsi, le choix s’est porté, dans le lancement de ces timbres-poste émis sous la thématique «Flore marocaine», sur deux parfums. Il s’agit de la «fleur d’oranger» et de la «rosa damascena». Ces deux extraits permettent à chacun des deux timbres d’exhaler un parfum mettant en valeur son caractère original et particulier. A cet égard, M. Benjelloun Touimi a renchéri: «Ces deux parfums évoquent nos traditions au Maroc. Ainsi, la «rosa damascena» fait allusion au Festival des roses de Kelâat M’gouna et «la fleur d’oranger» dégage un parfum délicat associé au printemps et à la fête». En effet, le choix de ces deux parfums se justifie par la volonté de valoriser la richesse nationale.  Par ailleurs, le directeur général de Barid Al-Maghrib a souligné que la fabrication de ces deux timbres-poste a bénéficié d’une nouvelle technique tant au niveau de l’élaboration que de l’impression. D’ailleurs, Barid Al-Maghrib s’est engagé, depuis 2009, dans un processus d’innovation continu et de créativité. Ce qui est de nature à lui permettre de diversifier les thématiques de ses réalisations. En outre, «avec cette réalisation, Barid Al- Maghrib entend valoriser davantage la philatélie marocaine. Ceci en renforçant le rayonnement du timbre-poste comme moyen de communication personnalisé par excellence», a indiqué M. Benjelloun Touimi.
De surcroît, deux enveloppes portant un cachet d’oblitération spéciale «1er jour d’émission», accompagnent le lancement des deux timbres-poste. Un album philatélique incluant les deux timbres-poste et les deux enveloppes «1er jour d’émission» est aussi proposé à la vente. Parallèlement, la cérémonie dédiée au lancement des deux timbres-poste parfumés a été marquée par l’organisation d’une exposition de timbres portant sur des thèmes diversifiés. A cet égard, on peut citer, outre la flore au Maroc, le thème de la commémoration, les actions sociales et la solidarité, la poste aérienne, la protection de l’environnement et le Maroc en mouvement. La nature, la créativité enfantine, le patrimoine, l’art et la culture, le sport y étaient également présents. Ainsi, le visiteur a pu découvrir une panoplie de timbres retraçant l’évolution que le Maroc a connue dans différents domaines. Notons que cette cérémonie a été également marquée par l’inauguration de la nouvelle galerie de Barid Al-Maghrib qu’abritent les locaux de son siège à Rabat. Cet espace accueillant et chaleureux permettra d’attirer un grand nombre de philatélistes pour découvrir les parfums des nouveaux timbres-poste émis.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *