Timitar : 160.000 festivaliers à la clôture

Timitar : 160.000 festivaliers à la clôture

Le festival Timitar signes et cultures a clôturé sa 9ème édition en apothéose.  160.000 spectateurs ont pris part à la dernière soirée du festival. La vedette de la soirée n’était autre que le chanteur irakien Kadim Saher. Des moments féeriques pour les passionnés de ce grand compositeur et chanteur qui a partagé son talent et les poèmes de Nizar Kabani , avec le public, pendant deux heures. Kadem a ainsi fait le tour de son répertoire. Figure emblématique de la musique arabe, Kadem Saher a vendu, à ce jour, 30 millions d’albums. Il a connu un grand succès depuis les débuts de sa carrière en 1995. En effet, le grand artiste Kadem  puise dans les différents styles dont la musique arabe classique et la pop arabe.
Étaient au programme de cette soirée, les groupes Ahwach Asga N’Awlouz et Imghrane. Ce dernier a été fondé en 1991 dans la province de Tiznit. Il est composé de quatre jeunes artistes habités par l’amour de l’art et de la création. Les membres de ce groupe puisent dans la tradition musicale du Souss. Ils chantent l’amour et des thèmes inspirés de la vie quotidienne. Le groupe témoigne ainsi de la vivacité de la musique amazighe.
 Par ailleurs, c’est Abdelfatah Grini qui a clôturé cette 9ème édition.  Le chanteur Grini a connu un grand succès suite à sa participation à l’émission télé-réalité «Album». Ce jeune artiste a sorti l’album «Ya Khsartk Fi Ellyali» qui  a remporté un grand succès. Grini a également rencontré un grand succès dans les pays arabes et plus particulièrement au Maghreb. Nommé au MTV Music Awards en 2011, dans la catégorie «meilleur artiste international», Abdel vit actuellement un rêve éveillé.  En effet, en quatre ans de carrière, Grini a réussi à conquérir un public fidèle principalement en Egypte et au Moyen- Orient. Une fierté pour ce jeune homme, seul chanteur marocain à avoir réussi à imposer son nom dans cette région du monde. Bien décidé à conquérir pleinement le cœur des Marocains, il prépare la sortie d’un album entièrement en darija, toujours dans le style  charki oriental et une série de concerts dans tout le Royaume. Le festival Timitar signes et cultures vient de clôturer cette 9ème édition en apothèose pour donner rendez-vous aux festivaliers pour une nouvelle édition l’année prochaine. Plusieurs personnalités mondaines ont pris part à ce festival dont notamment le ministre de l’agriculture et de la pêche maritime Aziz Akhannouch ainsi que le président et le wali de la région du SMD.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *