Troisième édition du Festival international d équitation Mata : Le patrimoine séculaire de Larbae Ayacha mis en valeur

Troisième édition du Festival international d équitation Mata : Le patrimoine séculaire de Larbae Ayacha mis en valeur

Des artistes et des groupes musicaux ainsi qu’une centaine de cavaliers sont attendus à Zniyed, dans la commune rurale de Larbae Ayacha (province de Larache). Et ce, à l’occasion du 3ème Festival international d’équitation Mata qui aura lieu, du 24 au 26 mai, autour du thème «Le cheval et son rôle dans le développement humain».

Organisés par l’Association Alamia Laaroussia pour l’action sociale et culturelle en partenariat avec le Festival international de la diversité culturelle de l’Unesco, les travaux de cette édition qui se dérouleront sous le Haut patronage de SM Mohammed VI se distingueront par plusieurs activités mettant en valeur le patrimoine séculaire de Larbae Ayacha.

«Ce 3ème festival rendra hommage à feue SAR la Princesse Lalla Amina. La défunte a apporté un grand soutien pour la création et la réussite de cette manifestion, dont les deux éditions se sont déroulées sous sa présidence effective», affirme le doyen des chorfas alamiyines, Sidi Abdelhadi Baraka, lors d’une conférence de presse organisée, lundi 20 mai, à Tanger, pour la présentation de la programmation de cette édition.

Quelque 150.000 visiteurs sont attendus à ce 3ème festival, qui se distinguera par des activités culturelles, artistiques, sociales et sportives. «Cette manifestation se voulant être une pierre angulaire d’un ensemble de projets destinés à valoriser le patrimoine séculaire et l’avenir prometteur de cette région», selon les organisateurs.
Des cavaliers sont invités à prendre part au jeu traditionnel équestre «Mata», la plus importante compétition programmée à ce festival.

Ils doivent se disputer une poupée réalisée de roseaux et de tissus. Des jeunes filles et des femmes contribueront, comme par le passé lointain, aux festivités accompagnant cette compétition par leurs chants et youyous. La seule différence c’est que le brave cavalier et gagnant du jeu n’épousera pas la plus belle jeune fille de la tribu, mais recevra, lors de la cérémonie de clôture, un prix des mains d’un haut responsable ou du doyen des chorfas alamiyines.     

Les activités de ce festival seront inaugurées par le vernissage de l’exposition de photos en hommage à feue SAR la Princesse Lalla Amina et celle de produits de terroir et de l’artisanat. Une cérémonie de dikr sera organisée en fin de soirée pour saluer la mémoire de la défunte. Cette manifestation de trois jours se distinguera par des ateliers de formation au tissage et du don de sang. Le programme comporte aussi des concerts qui seront animés par des artistes et des orchestres de la région du Nord, tels que le célèbre chanteur tangérois de rap Muslim et le groupe Lalla Menana de Larache. Elle connaîtra la signature d’une convention avec la République d’Azerbaïdjan, invitée d’honneur de cette édition, portant sur la coopération dans le domaine du cheval ainsi que la promotion des produits du terroir et de l’artisanat.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *