Tuba Büyüküstün : «Il ne faut pas penser à l’amour, il faut juste le vivre»

Tuba Büyüküstün : «Il ne faut pas penser à l’amour, il faut juste le vivre»


ALM : Avez-vous un jour imaginé le succès que vous avez rencontré dans le monde arabe?
Tuba Büyüküstün : Quand j’ai commencé les projets des feuilletons, je ne savais pas que ça allait être diffusé sur les chaînes arabes en doublage.  Quand j’ai appris que les téléspectateurs arabes étaient en train de suivre nos feuilletons, j’étais très heureuse. Grâce à cela, j’ai découvert une nouvelle partie du monde.

Vous avez joué des rôles romantiques dans vos feuilletons. Etes-vous dans la réalité romantique ? Et que pensez-vous de l’amour?
Oui, je suis très romantique… Et à propos de l’amour, il ne faut pas y penser ou avoir un avis sur le sujet… Il faut juste le ressentir et le vivre. Quand je tombe amoureuse de quelqu’un, je ne lui révèle pas tout de suite mes sentiments. Une fois que c’est fait, je deviens follement amoureuse et je m’y dévoue totalement.

Est-ce que c’est votre première visite au Maroc ? Et quelles ont été vos impressions ?
Oui, c’est la première fois. Je suis très émue. C’est très fascinant, mais je n’ai malheureusement pas eu la possibilité de visiter les autres villes impériales à cause d’un agenda assez chargé.

Vous êtes plus connue dans le monde arabe sous le nom de Lamiss. Savez-vous ce que ce nom signifie?
(Rire), oui, on me connaît plus par ce prénom que par mon vrai prénom Tuba. C’est pour cela que j’ai essayé de trouver le sens de ce prénom sur Internet, mais je ne l’ai malheureusement pas trouvé.
Avez-vous rencontré la personne qui vous double en arabe dans vos séries ?
Non, je ne l’ai jamais rencontrée, mais j’ai eu l’occasion de m’entretenir avec elle une fois au téléphone. Elle s’appelle Annahid Fayad. C’est une actrice syrienne très connue dans le monde arabe.

Quels sont vos projets d’avenir?
Je ne suis pas une personne qui vit avec des projets d’avenir fixés et planifiés à l’avance.
Ce que je peux dire, c’est que j’aime bien mon métier en tant qu’actrice, et je vais essayer de travailler très dur jusqu’à la fin de ma vie, pour  réussir mon parcours artistique.

Vous ne serez pas en collaboration avec la star Kivanc Tatlitug, alias Mohannad ?
Non malheureusement, je n’ai eu aucune proposition pour collaborer avec lui dans un projet.

Comment expliquez-vous le succès des séries turques dans le monde arabe ?
Je crois que nos feuilletons parlent d’ émotions universelles. Les histoires et les situations que nous abordons ne reflètent pas la réalité turque seulement, mais aussi des situations qui peuvent arriver à tout le monde. C’est pour cela que les feuilletons turcs interpellent les téléspectateurs arabes.

Quelles sont vos relations avec vos fans ?
Je ne sais pas comment je pourrais répondre à cette question. Mais tout ce que je peux vous dire, c’est que les fans sont juste des personnes incroyables… Ils suivent avec fidélité mes projets. Ils me connaissent mieux que moi-même. De temps à autre, je les rencontre et nous parlons de tout, pas seulement de mes projets…

Connaissez-vous le cinéma marocain?
Il n’y a pas beaucoup de films marocains diffusés en Turquie, et c’est pourquoi, malheureusement, je ne peux pas les regarder, mais j’aurais bien aimé le faire. Je serais bien heureuse de connaître un autre cinéma autre que celui de la Turquie.

Quel est le secret de votre beauté?
Personnellement, je vois la beauté comme un atout chez la femme. Vous devez vous sentir belle pour l’être. Donc il faut prendre soin de soi pour se sentir belle. Il faut également prendre soin de son esprit, de son âme et de son corps. Plus vous prendriez soin de ces trois éléments, plus vous vous sentirez belle et glamour.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *