Tunisie : Lancement de la première radio privée

L’annonce en a été faite par le président tunisien Zine El Abidine Ben Ali dans un discours marquant le 16ème anniversaire de son accession au pouvoir. Selon des sources bien informées, « Radio Mosaïques » sera dirigée par le journaliste Noureddine Boutar, précédemment rédacteur en chef du quotidien de langue arabe à grand tirage « Achourouk ». La nouvelle station est appelée à « contribuer à l’enrichissement du paysage médiatique » tunisien dont le secteur audiovisuel était monopolisé jusqu’ici par trois chaînes nationales et cinq régionales couvrant les principales zones du pays. Le chef de l’Etat tunisien a, par ailleurs, annoncé un train de mesures visant à faciliter et à généraliser l’accès à l’internet et à « asseoir la culture numérique » en Tunisie. Ces mesures consistent essentiellement en des réductions substantielles des frais de liaison et de communication sur la toile, avec une baisse de 25% pour les entreprises. Elles tendent également à parachever le raccordement des écoles primaires au réseau auquel sont déjà rattachés l’ensemble des institutions universitaires et des établissements d’enseignement secondaire. Les tarifs du téléphone fixe et du téléphone rural mobile ont été aussi réduits d’un quart. Selon une étude stratégique, le nombre des internautes en Tunisie devra être porté à trois millions en 2006, contre 500.000 actuellement, pour une population de 10 millions d’habitants environ. En outre, 10% des foyers tunisiens seront connectés au réseau à la même échéance, contre 2,4% en 2002. Pour ce qui est des abonnés au réseau GSM, il est prévu d’en doubler le nombre pour le porter à trois millions au cours des trois prochaines années. Dans son « discours-bilan-programme », M. Ben Ali, qui compte briguer un quatrième mandat de cinq ans lors de l’élection présidentielle de 2004, a affiché son ambition de faire accéder la Tunisie au rang des pays développés. C’est là « notre objectif suprême », a-t-il dit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *