Un échange musical entre Samira Kadiri et l’Espagnole Rocio Marquez

Un échange musical entre Samira Kadiri et l’Espagnole Rocio Marquez

Événement devenu au fil des années incontournable pour tout amateur de musique arabo andalouse, le festival Andalussyat s’invite à Rabat et à Casablanca pour une 7ème édition prévue du 30 novembre au 4 décembre 2010. À l’origine de cet événement, l’Association des amateurs de la musique andalouse qui fête cette année ses 52 ans d’existence. «Le bilan pourtant prête à l’enthousiasme, Andalussyat entame sa 7ème édition et les valeurs d’ouverture et de tolérance sont toujours aussi omniprésentes qu’au début. La manifestation a atteint son âge de maturité avec des constantes et des nouveautés propres à chaque copie», a souligné Mouaad Jamaî président-fondateur d’Andalussyate.  Le menu de cette 7ème édition comprend des concerts, spectacles, conférences et des ateliers de chant et d’initiation à la musique andalouse. «Pour 7ème édition, nous avons œuvré pour qu’Andalussyate tienne son ouverture à Mohammedia et dure plus longtemps, 5 jours au lieu de 4. Nous avons également renforcé la programmation dans le sens du brassage en favorisant davantage la fusion des genres (flamenco et Moussamîne). Cependant, notre quête de pérennité ne doit pas nous dispenser de nos obligations historiques», a indiqué Anas Harti, directeur d’Andalussyat. Des artistes de divers horizons seront invités à se produire sur différents lieux tels le théâtre Mohammed V de Rabat, le théâtre Mohammed VI de Casablanca et le théâtre de Mohammedia. Venue de Tétouan, la soprano Samira Kadiri rencontrera l’Espagnole Rocio Marquez afin de donner une œuvre qui unit deux spiritualités différentes celui de la Zambra mauresque. Parmi les artistes, on cite l’ensemble Skali de la musique tunisienne, le maître Haj Kacem Ibrahim, l’Orchestre classique et andalous de Chabab Al andalous, les Espagnols Esperanza Fernandez et Miguel Vargas, le groupe espagnol Al Kaouathar. D’autres écoles de la musique andalouse marocaine participeront également à cette édition, tels que le groupe des chants religieux du Grand Casablanca, le groupe Thami Harrak de chants religieux, l’orchestre Abdekrim Raiss de Fès, dirigé par Mohamed Briouel, et l’orchestre classique et andalous de Chabab al Andalous et maître Haj Mohamed Bajeddoub. Et comme dans chaque édition, l’association rendra trois hommages cette année 2010. Le premier saluera l’action et l’œuvre littéraire du professeur Abdelhak Lamrini, ministre du Protocole royal et de la Chancellerie. Le second sera rendu à titre posthume au philosophe et essayiste maghrébin Mohamed Arkoun. Quant au dernier, il commémora la mémoire d’une grande figure du soufisme au Maroc, Ghali Skali. Rappelons que l’Association des amateurs de la musique andalouse a été créée en 1958 et fête cette année ses 52 ans d’existence. Feu Hassan II, prince héritier à l’époque en fut membre fondateur.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *