Un feuilleton signé Azelarabe Alaoui

Un feuilleton signé Azelarabe Alaoui

Après son long-métrage «Androman», le réalisateur marocain Azelarabe Alaoui vient de concevoir trente épisodes d’un feuilleton dédié à Fatima Al Fihrya. Pour interpréter le rôle de cette savante fassie, le choix du scénariste s’est porté sur l’égyptienne Sabrine. Cette nouvelle a été annoncée à ALM par le réalisateur himself qui entamera le tournage de la série en 2014. Quant à la star en provenance du pays des pharaons, elle lui a déjà donné son accord et soufflé qu’elle cherchait à interpréter un rôle du même poids que celui d’Oum Kalthoum. Elle lui a même confié qu’elle avait des origines fassies. C’est donc un choix judicieux !
Outre Sabrine, le casting de cette œuvre, dont le scénario est déjà prêt, comporte plusieurs artistes arabes, à savoir Hicham Roustom de Tunisie, Abdelouahab Fathi et Hassan Youssef d’Egypte, Raihana Moundir de la Jordanie et Bassem Yakhour de la Syrie entre autres. En ce qui concerne le casting marocain, le réalisateur envisageait de faire appel au défunt Mohamed Majd, sauf que le destin en a voulu autrement. Le casting marocain contient également Mohamed Khouyi, Sanae Mouziane, Rabie El Kati, Sanae Akroud et Yassine Ahjam entre autres.
En outre, Azelarabe Alaoui achèvera, dans trois mois, le tournage à Figuig d’un documentaire consacré à Feu Mohamed Abed El Jabri. En 52 minutes, le réalisateur relate toute la vie de ce philosophe en illustrant sa fiction par des témoignages de l’épouse du défunt, sa fille, de Said Bensaid, ancien doyen de la Faculté de lettres de Rabat, les professeurs Abdellah Saâf, Noureddine Afaya et Kamal Abdellatif. Quant à l’enfance de Mohamed Abed El Jabri, elle sera ressuscitée par Mohamed Harmoud, un comédien de sept ans. Pour information, ce documentaire fait partie d’un projet consacré par Azelarabe Alaoui aux personnalités du Maroc. D’ailleurs il en a déjà réalisé un sur Abdelkrim El Khattabi en recourant aux témoignages des enfants de cette icône. Pour le moment, le réalisateur attend toujours des directives du montage à propos de cette œuvre. Pour rappel, Azelarabe Alaoui a déjà travaillé sur plusieurs personnalités ayant visité le Maroc dont Oum Kalthoum, Abdelhalim Hafez, Churchill, Charlie Chaplin, Jacques Brel, Jean Genet et Jimi Hendrix.
Par ailleurs, le long-métrage «Androman» participera à la sélection officielle du Festival international du film africain et panafricain (Fespaco) qui se tiendra du 23 février au 3 mars au Burkina Faso.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *