«Un Marocain à Paris» en tête du box-office national

«Un Marocain à Paris» en tête du box-office national

Le long métrage marocain «Un Marocain à Paris», signé Saïd Naciri, arrive en tête du box-office des trente premiers films au cours du premier trimestre de l’année en cours, avec 65.398 entrées, selon les statistiques du Centre cinématographique marocain (CCM). Selon la même source, la production marocaine devance de loin celle américaine, «Mission impossible, protocole fantôme», de Brad Bird, film à succès où Tom Cruise joue le rôle principal. Il a enregistré 41.635 entrées. La comédie égyptienne «X-Large», de son réalisateur Sherif Arafa, arrive quant à elle en troisième place avec 22.568 entrées. De même, au box-office des films marocains, «Un Marocain à Paris» occupe également la première place. Il est suivi de «Andalousie mon amour» de Mohamed Nadif, avec 17.837 entrées. De son côté, «Les Mains rudes» de Mohamed Asli occupe le troisième rang avec 17.531 entrées. Ceci étant, le nouveau film de Saïd Naciri a essuyé plusieurs critiques dont certaines l’ont considéré comme «un film raté», «un navet à l’affiche», ou «un bide total». Il y mêle humour, meurtre et mafia ainsi qu’un mélange de culture et de religion.
Avec un budget de plus de deux millions d’euros, le long-métrage franco-marocain a réuni un panel de «stars», de différentes origines qui vivent en France, notamment Booder, Francis Lalanne, Jean-Pierre Castaldi, Jean-Marie Bigard. Ainsi que des acteurs marocains comme Abousoufiane Moussaid, Mohammed Quaissi. Par ailleurs, «Un Marocain à Paris»  relate l’histoire de Najib, un jeune naïf, qui rêve d’une nouvelle vie en Europe. Il quitte clandestinement le Maroc pour rejoindre son frère, architecte de formation et marié depuis 20 ans à une Française. Sur son chemin vers l’Europe, il croise un truand en cavale, nommé Attila, Turc catholique, et se trouve malgré lui impliqué dans une histoire sordide de drogue. Il y mêle aussi son frère qui l’accueille, et toute la petite famille de son copain d’enfance David, un Marocain juif. Celui-ci va vivre avec Najib de nombreuses aventures périlleuses.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *