Un monde magnifique en images

Un monde magnifique en images

Les jardins des palais royaux du Maroc sont à présent offerts au regard des spectateurs. Ces jardins ont été immortalisés par le photographe français Jean Baptiste Leroux et font l’objet d’une exposition qui se tient actuellement à la galerie Bab Rouah de Rabat.
Après Versailles, les palais royaux du Maroc ont été exploré par Jean Baptiste Leroux, immortalisés puis exposés. Ce photographe est connu pour être un spécialiste dans les paysages et les jardins. Il est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages, à savoir «chroniques des jardins de Versailles», «Jardins de Versailles» et «Jardins à la française». Aujourd’hui un ouvrage sur les jardins et palais royaux est disponible, il regorge des mêmes photos exposées actuellement à la galerie Bab Rouah.
Des photos qui font découvrir la beauté des jardins et des fontaines des palais du Maroc. Lors de son séjour professionnel, Jean Baptiste Leroux déclare avoir été profondément frappé par l’existence abondante de l’eau au sein des palais. « Tout au long de ce séjour artistique, j’ai senti l’eau jaillir de partout, cette richesse naturelle était omniprésente », a t-il affirmé dans une de ses déclarations. Il a été ébloui par la présence abondante de l’eau et d’ailleurs cela est visible à travers ces photos.
Le spectateur aperçoit, sent cette attirance pour l’eau que le photographe a lui-même ressentie. Dans une des photos, les reflets des flaques sont flagrants. Cette image transcrit les sentiments et l’attirance de l’artiste pour l’eau, élèment vital et symbole de richesse. Les photographies sont exposés sous formes de digigraphies epson certifiées qui peuvent résister un siècle.
Ces digigraphies ne sont autres que des impressions numériques de format 40/50 cm. Sous forme de planches, ces photographies sont en couleur pour mieux refléter cet univers luxuriant que sont les jardins des palais royaux. Jean Baptiste Leroux a pénétré le palais royal de Rabat, de Marrakech, d’Agadir, de Casablanca ainsi que des maisons d’hôtes et le palais royal de SAR le Prince Moulay Rachid. Les jardins de ces palais ont un style andalou. Ils transmettent un héritage arabo-mauresque. Zelliges, fontaines d’eau, arcades, escaliers en pierre sont inspirés de ce patrimoine partagé.
Dans ces palais et jardins royaux, Jean-Baptiste Leroux a passé de longs moments pour saisir et immortaliser sur la pellicule toute l’âme qu’ils dégagent. Ces espaces, chargés d’une histoire millénaire, sont «terriblement habités et transpirent la présence humaine», comme l’explique le photographe. Ce travail a été fait avec pudeur et professionnalisme, puisque le résultat est un émerveillement total pour les sens.
« Les photographies sont d’un réalisme sans pareil et donnent l’impression d’être sur les lieux, on y pénètre corps et âme, c’est un vrai collyre pour les yeux » déclare un des visiteur de l’exposition. Ces lieux, qui sont fermés au public, ont été explorés et mis à nu. Les spectateurs peuvent à leur tour les visiter à travers l’exposition en faisant voyager leur regard.
En 70 photos, les jardins des palais royaux sont mis à découvert, des plantes de toute beauté, des fontaines diversifiées forment cet univers florissant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *