Un nouveau concept TV investit Cannes

C’est dans le cadre du Marché International des Programmes de Télévision (PIPTV) de Cannes, Sud de la France, un nouveau concept de programme axé sur l’aide humanitaire. Le nouveau venu s’appelle «Solidarity». Découvrant un nouveau concept après la télé réalité, il s’agit d’envoyer 10 personnes d’aptitudes diverses (médecin, instituteur, entrepreneur…) pour trois mois dans des pays défavorisés, avec une organisation humanitaire déjà implantée sur place, pour combattre par exemple la malnutrition ou contribuer à la construction d’une école ou d’un dispensaire, sans compétition ni prix à la clé. Les téléspectateurs pourront intervenir dans l’évolution de l’émission en envoyant de l’argent et en observant les résultats concrètement à l’écran.
Les internautes pourront suivre l’évolution sur la Toile et les téléspectateurs sur une chaîne dédiée en continu, mais «Solidarity» n’a pas encore d’étiquette et ne sera «ni de la télé-réalité, ni du docu-drama», selon la direction. La bande-annonce du programme projetée à Cannes, n’est pas destinée à être présentée aux téléspectateurs : images d’Africains qui n’ont plus que la peau sur les os, bébés posés par terre auprès du cadavre de leur mère, corps d’un blessé transporté sur une civière, explosions, scènes d’exode, glissement de terrain qui emportent les habitations, gens en pleurs… Images ponctuées de statistiques accablantes et d’une interpellation accusatrice : «Que faites-vous pour aider ?».
Actuellement, Strix développe «Solidarity» pour TV4 en Suède et est en discussion avec des chaînes en Norvège, au Danemark, en France ou encore en Australie. La télé réalité représente 90% de son activité.
Denise Searle, chef de la section Internet, audiovisuel et image à l’UNICEF, a estimé que ce type de projet «peut être très utile pourvu que le programme montre des vraies gens dans le monde en développement et ne se contente pas de clichés».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *