Un nouveau festival dans la préfecture de Skhirate-Témara

Un nouveau festival dans la  préfecture de Skhirate-Témara

GAIA. C’est l’appellation d’un nouveau festival qui s’ajoute aux manifestations organisées dans la préfecture de Skhirate-Témara. Il s’agit d’un nouveau concept de festival alliant, selon les initiateurs, art et culture. Cette première édition, prévue du 28 juillet au 6 août, se tient sous le thème «Le patrimoine immatériel au service du développement territorial».
Cet événement, organisé à l’occasion de la Fête du Trône, a, selon la même source, pour objectif de «contribuer à l’ouverture sur les différentes cultures et promouvoir les activités sportives et artistiques pour le grand public de la préfecture de Skhirate-Témara». Ce festival se veut de valoriser le patrimoine culturel marocain, voire d’offrir à cette localité connue pour son climat et sa dynamique estivale un événement annuel. Une initiative permettant aux habitants et aux visiteurs d’agrémenter leurs journées par des moments «inoubliables».

Organisé par le Conseil préfectoral Skhirate-Témara en coordination avec la préfecture de Skhirate-Témara et en partenariat avec les communes de la préfecture, cet événement culturel promet, selon les organisateurs, un programme riche et diversifié. De quoi le rendre digne des grands rendez-vous culturels. Ainsi, il propose des spectacles de fantasia équestres (Tbourida), des soirées musicales, des activités sportives et des conférences culturelles.
Ce sont, en détail, plusieurs poètes de la région d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient (Mena) ainsi que de jeunes écrivains marocains qui prennent part à cette manifestation. Pour mieux refléter la deuxième partie de son thème, le festival offre également aux coopératives un espace dédié à la présentation et à la vente de leurs produits.
De plus, les initiateurs organisent une exposition de photos de la famille royale au siège de la préfecture et du complexe Mohamed Aziz Lahbabi, ainsi qu’un camping en faveur des enfants des villages des alentours. Les festivités sont également prévues à la Kasbah de Skhirate, la place de Saint Germain à Harhoura et la place Moulay Rachid de Témara. La musique n’est pas en reste puisque le festival est marqué par des soirées de musique en différents styles. De quoi faire plaisir à tous les goûts.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *