Un SOS pour sauver le Gran Teatro Cervantès

Un SOS pour sauver le Gran Teatro Cervantès

Le projet de restauration du grand théâtre Cervantès tarde encore à se concrétiser. A cet effet, la société civile et les amoureux de Gran Teatro, en particulier des Marocains et des Espagnols, viennent de lancer une pétition sur le Net pour la protection et la réhabilitation de ce bijou historique dont la construction remonte à près d’une centaine d’années. Ils se disent mobilisés pour rendre à cet établissement son rayonnement d’antan. Ils veulent ainsi en faire un important espace culturel et l’inscrire comme patrimoine historique à l’Unesco. Les organisateurs de cette pétition appellent ainsi à la collecte de «5.000 signatures pour sauver le grand théâtre Cervantès de Tanger». Considéré comme un haut-lieu de la mémoire tangéroise, le théâtre Cervantès- qui a vu, depuis une quarantaine d’années, son état se dégrader- se trouve en plein centre-ville, mais dans un quartier nécessitant à son tour de grands travaux d’aménagement. Des responsables et intellectuels tangérois et espagnols se regroupent depuis quelques années au sein d’une association pour appeler à la restauration et la rénovation du Gran Teatro. «Nous sommes engagés au sein de notre association pour poursuivre nos efforts jusqu’à pouvoir faire aboutir le projet de réhabilitation du théâtre Cervantès et ce, pour doter la ville d’un espace culturel important», déclare à ALM Mohamed El Khattabi, président de l’Association Cervantès pour l’amitié maroco-espagnole à Tanger.  A défaut de moyens financiers pour la réhabilitation complète du théâtre Cervantès, les membres de cette association ont réussi en 2008 et grâce au soutien financier de l’Etat espagnol «à faire bénéficier le théâtre de travaux pour éviter son effondrement. La réalisation de ces travaux a nécessité près de 300.000 euros. Et en attendant d’être complètement réhabilité, cet espace continue d’exister et n’est plus dans un état d’abandon. Le consulat d’Espagne a recruté un gardien pour surveiller ses locaux», ajoute M. El Khattabi.  Il est à rappeler que le Gran Teatro a été construit en 1911 pour être inauguré en 1913 en grande pompe, à la même date que celui des Champs-Elysées en France. Cette merveille architecturale était considérée comme l’un des plus grands théâtres d’Afrique du Nord grâce à ses 1.400 places. Il a abrité de grands spectacles lors de son inauguration, et des décennies durant, de grandes personnalités de théâtre et du monde du spectacle, tels que Federico Garcia Lorca et Larbi Yacoubi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *