Une belle affiche au rendez-vous

Une belle affiche au rendez-vous

Les routes qui mènent aux salles obscures promettent bien des « embouteillages ». C’est ce qui ressort de l’affiche des nouvelles sorties de films. Ce seront pas moins de dix nouveaux opus, nationaux et internationaux, qui viendront garnir une affiche déjà bien riche de nouveautés. «Moroccan Dream», réalisé par Jamal Belmejdoub, occupe déjà le haut de l’affiche de plusieurs salles nationales : Mégarama et Lynx (Casablanca), Royal (Rabat), et Le Colisée (Marrakech). Comme son titre l’indique, ce film est construit autour d’une thématique toujours d’actualité : le rêve de traverser vers l’autre rive de la Méditerranée. Mais cette fois, les candidats, ce ne sont pas des jeunes infortunés, mais des athlètes en quête de nouveaux horizons. Autre nouveauté, «Nancy et le monstre» de Mohamed Fritess, programmé simultanément dans les Mégarama de Casablanca et Marrakech. Pour la petite histoire, une aventure amoureuse qui finit mal. Le fiancé d’une danseuse est victime d’un accident, il est brûlé et devient un monstre. L’amour va-t-il survivre à cette tragédie ? Les « frissons » sont garantis. Autre film à l’affiche, il s’agit du nouveau long-métrage de Farida Bourquia intitulé « Triq laâyalat » (Le chemin des femmes). Fait marquant, ce film regroupe la fine fleur des actrices et acteurs marocains, dont Mouna Fettou, Bastaoui, Khouyi et Aïcha Mahmah. Ce film, qui emprunte la technique du road-movie, met en scène une jeune femme, personnifiée par Mouna Fettou, qui fait le trajet Marrakech-Tétouan pour rendre visite à son époux incarcéré dans une prison du Nord. Chemin faisant, l’héroïne fait plusieurs rencontres qui lui feront découvrir plein d’histoires sur l’univers des femmes. Changement de cap. Le film «Le voleur de bicyclette» de Hamid Faridi, avec comme actrice principale Siham Assif, nous invite dans le beau décor de Bouznika pour nous faire découvrir une histoire pleine de rebondissements. Hassan Benjelloun, lui, préfère revisiter l’histoire des Marocains de confession juive. Une bonne dose d’histoire et d’émotion attendue dans le nouveau film de Benjelloun, intitulé «Le bar». Daoud Aoulad Sayed mène une course contre la montre pour nous présenter, à son tour, son nouveau film « En attendant Pasolini ». Les cinéphiles ont sans doute de quoi meubler le temps. D’autant plus que l’actualité cinématographique internationale connaît une belle dynamique. Pour s’en rendre compte, il suffit de citer l’excellent film « The Next » promis à une belle carrière au Maroc. Il s’agit d’un très beau film américain de Lee Tamahori, avec des acteurs de renommée internationale tels que Nicolas Cage, Julianne Moore, Nicolas Pajon, Paul Rae et Jessica Biel. Synopsis : un homme se retrouve nanti d’un pouvoir vraiment extraordinaire : il devine avec deux minutes d’avance ce qui va lui survenir. A ce film, il faut ajouter le non moins excellent « The Reaping » avec Hilary Swing et « The Shooter » de Mark Walberg. Pour clore cette belle affiche, il n’y a pas mieux à citer que l’Oscar 2007 « The last king of Scotland».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *