Une expertise met en doute un tableau de Léonard de Vinci

Une expertise met en doute un tableau de Léonard de Vinci

Un des grands experts italiens du maître toscan, le professeur Alessandro Vezzosi, directeur du Museo Ideale de Vinci (Italie), qui a participé à l’analyse, a également indiqué à l’AFP, par téléphone depuis l’Italie, que cette empreinte «ne peut pas être liée à Léonard de Vinci». «C’est absurde de dire que Léonard a peint ce tableau. On peut peut-être dire que c’est de l’école de Léonard mais on ne peut pas parler de Léonard de Vinci lui-même», a-t-il ajouté. «Les experts ont trouvé une empreinte palmaire (de la paume de la main). Il n’y a pas eu de comparaison possible» avec la banque de données du laboratoire de l’université italienne de Chieti (au nord de Rome) qui compte environ 200 empreintes de Léonard de Vinci rassemblées lors d’études de ses codex, dessins et peintures, a indiqué un des propriétaires de la toile, François Proust, en marge d’une conférence de presse sur le tableau.
La toile avait été envoyée fin 2007 en Italie pour expertise. Représentant une vierge allaitant Jésus avec Saint Jean Baptiste à ses côtés, cette toile a été achetée en 1998 pour 1.500 francs (230 euros) par M. Proust et deux de ses amis en chinant dans un dépôt-vente, à Laroque (Hérault). Ils affirment «avoir la conviction» que la toile, qu’ils dénomment «Madone de Laroque» a été peinte «par Léonard de Vinci ou son atelier». Lors d’une conférence de presse qu’ils organisaient mercredi à Montpellier, une historienne allemande, Maike Vogt-Lüerssen, qui n’est rattachée à aucune université, a soutenu que tableau était de Léonard de Vinci lui-même en se basant sur des études de symboles. Selon elle, la signature symbolique de Léonard de Vinci se trouverait dans le diadème de la vierge. Une interprétation formellement rejetée par M. Vezzosi. «ça ne signifie pas que le tableau n’est pas intéressant mais il n’est pas possible de parler de Léonard de Vinci. C’est peut-être de son école à laquelle on attribue généralement 1.500 tableaux», a-t-il indiqué.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *