Une hymne à la vie

Berlin, avant la chute du mur. La ville est peuplée d’anges que seuls les enfants semblent voir. Deux d’entre eux, Damiel (Bruno Ganz) et Cassiel(Otto Sander), ont trouvé refuge dans une immense bibliothèque. Ils aimeraient aider les humains, murés dans leur solitude et leur silence, mais restent impuissants. Au hasard de ses errances, Damiel découvre Marion (Solveig Dommartin), trapéziste dans un petit cirque minable. Il en tombe amoureux et décide de devenir homme, et mortel, pour qu’elle l’aime aussi. L’acteur Peter Falk est de passage à Berlin pour le tournage d’un film. Lui aussi fut un ange avant de choisir la condition de mortel. Sans le voir, il sent la présence de Damiel. Il l’encourage à abandonner ses ailes pour goûter aux plaisirs terrestres.
«Les ailes du désir» fable franco-allemande sortie en 1987, est un film simple car limpide. Un film qui fait autant appel aux sens (les images, les sons, la musique) qu’à l’esprit (les mots). Ce soir sur Cinéfaz à 19h50 en version originale, dans le cadre d’une semaine dédié au réalisateur Wim Wenders.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *