Une invitation à Marrakech

Les téléspectateurs américains viennent d’effectuer une véritable randonnée à travers la cité rose de Marrakech en suivant un reportage de la chaîne NBC, diffusé mardi dans le cadre de l’émission à grande audience « Today Show ». Bienvenue à Marrakech, s’exclame d’emblée Matt Lauer, une des principales stars de l’émission et envoyé spécial de la chaîne de télévision, pour qui la cité impériale est l’un des « plus beaux endroits » du monde. Matt Lauer décrit l’accueil qui lui fut réservé, dans la pure tradition marocaine, avec un verre de thé à la menthe, puis accompagné de son charmant guide, Mohamed Bouskri, il convie les téléspectateurs à une promenade à travers les ruelles de cette cité des roses, cette perle du Sud aux charmes sans pareils, qui les emmène de la place de la Koutoubia, coeur de la vie spirituelle de l’ancienne médina, à son quartier juif et ses souks, en passant par la ville nouvelle au cachet architectural français.
Au fil du reportage, Matt Lauer explique comment à Marrakech « les gens sont en phase avec la modernité, tout en demeurant attachés aux traditions anciennes qui font l’originalité du Maroc », dont le peuple issu d’un brassage éthnique divers, essentiellement berbère, arabe et africain, dit-il, vit dans une atmosphère de parfaite « harmonie religieuse ». quant à Jamaa el Fna, cette place aux charmes irrésistibles et plusieurs fois séculaires, elle est l’endroit où les gens se rendent pour se distraire, écouter les conteurs et admirer les acrobates et autres charmeurs de serpents, explique Mohamed Bouskri à son visiteur américain, soulignant qu’avec la mosquée et le marché, une telle place publique complète le triptique caractéristique de toute médina marocaine. Les téléspectateurs américains en randonnée … Matt Lauer et son guide rendent aussi visite aux maîtres artisans occupés à façonner des articles de maroquinerie habilement décorés, des articles de cuivre, d’argenterie ou de bois finement ciselés. Vient ensuite l’univers du tapis, où le marchandage est à la fois un art et une culture, observe Matt Lauer, soulignant la beauté des oeuvres produites par une imagination sans bornes et des mains expertes. Il y a le tapis citadin classique, fait de haute laine, plutôt sophistiqué et respectueux de la symétrie, lui explique Mohamed Bouskri, et il y a le tapis berbère, aux couleurs chatoyantes et aux dessins multiples et divers, parce qu’ils sont aussi une forme d’expression réfractaire au conformisme, chez un peuple jaloux de sa culture et de sa liberté.
L’animateur de « Today Show » invite également ses téléspectateurs dans l’enceinte du légendaire Hôtel Mamounia, rappelant que parmi les hôtes prestigieux de l’endroit, figurait Winston Churchill qui aimait à y élire domicile pour admirer l’arrière-pays qu’il considérait comme l’un des plus beaux sites sur terre et peindre sur ses toiles le paysage féerique des montagnes de l’atlas. Avec ses cinq hectares de jardins aux arômes ensorceleurs et son architecture traditionnelle marocaine, l’hôtel est en outre présent dans bien des classiques du cinéma mondial parce que c’est le lieu de prédilection de tous ceux qui sont en quête d’enchantement, dit Matt Lauer.

• Azzam Alem (MAP)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *