Une partie de l’Histoire de l’Egypte révélée par des chiffonniers

L’histoire est surprenante. Des chiffonniers au Caire brassent au milieu de leurs chiffons et paperasses diverses documents d’une valeur inestimable. Il s’agit de documents relatifs aux premiers temps du communisme en Egypte. Une maison d’édition du Caire a, en effet, annoncé avoir retrouvé des centaines de documents inédits concernant l’histoire de l’Egypte chez les chiffonniers et les vendeurs de vieux journaux, et en avoir fait don à la bibliothèque d’Alexandrie.
Les documents portent sur les premières années du Parti communiste égyptien, fondé en 1924, le règne du roi Fouad Ier et des tentatives du khédive déposé Abbas Helmi de reconquérir le pouvoir, a déclaré, dimanche, à l’AFP le directeur de la maison d’édition al-Mahroussa, Farid Zahran. »Nous avons offert ces documents à la nouvelle bibliothèque d’Alexandrie, parce qu’elle dispose des moyens de les conserver », a précisé M. Zahran.Interrogé par l’AFP, l’historien Sayed Mahmoud a souligné « l’importance de ces documents, pour la plupart des rapports secrets du ministère de l’Intérieur et du diwan (cour) du khédive Abbas Helmi et du roi Fouad Ier ».
Beaucoup de documents sont des rapports de la police secrète sur la fondation du Parti communiste égyptien en 1924, et sur l’arrestation de membres du parti, accusés selon les documents de « crime de communisme », ainsi que leurs interrogatoires devant le parquet. Des documents portent les empreintes digitales des fondateurs du parti, notamment celles du secrétaire général Mahmoud Hosni al-Orabi. D’autres documents portent sur les activités du khédive Abbas Hilmi, qui avait pris le pouvoir en 1892, avait été déposé en 1914 car il était jugé par les Britanniques trop proche des nationalistes, et avait tenté de reprendre le pouvoir.
Enfin, la maison d’édition a retrouvé des documents d’archives relatifs à Fouad 1er, qui a régné de 1917 à 1936 et a été le premier dirigeant d’Egypte à avoir pris le titre de roi, en 1922. Cela risque de revigorer les chineurs qui ne désapèrent de mettre la main sur de semblables trésors.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *