Une pléiade de penseurs et intellectuels invités à ce rendez-vous annuel

Une pléiade de penseurs et intellectuels invités à ce rendez-vous annuel

Des œuvres programmées, des débats libres et des penseurs et intellectuels de renom seront invités au rendez-vous annuel «Les Rencontres d’Averroès, sous le signe Ibn Rochd», prévu du 16 au 27 avril dans plusieurs lieux de la capitale. Créé depuis presque deux décennies à Marseille, cet événement a traversé la Méditerranée depuis 2009,  pour s’installer à  Rabat. «Les  Rencontres  d’Averroès  sont  nées  de  la  volonté  conjointe d’intellectuels  et  citoyens  de  redonner  vie  à  la  philosophie  dans la sphère publique à travers des joutes verbales, une  théâtralisation  de  textes  fondamentaux  stimulant  la  liberté  et la  créativité,  et  des  ateliers  favorisant  la  pensée  libre  à  travers la maïeutique», soulignent Driss Khrouz, Driss Ksikes et Michel Péraldi, les cofondateurs de l’événement. «Réforme ou révolution : changer quoi ?» est la thématique de cette édition qui veut cette année associer le  romantisme,  la  beauté  des  gestes et le  pouvoir  émotionnel des mots de la rue. «De l’Egypte de la place Tahrir à la Tunisie, des martyrs syriens aux rebelles   libyens,   et   pour   le   Maroc   lui-même   engagé   dans  un   processus   de   changement,   il   aurait   été   inconcevable   de ne pas placer ces rencontres sous le signe de ce qui est désormais communément appelé «Printemps arabe»», ajoutent les organisateurs. Au menu de cette édition 2012, conférence inaugurale, tables rondes, musique et ateliers de pensée. D’ailleurs, la conférence inaugurale sera organisée sous le thème «Repenser la Méditerranée aujourd’hui hors des postures convenues» à l’HEM de Rabat. Elle sera animée par André Azoulay, président de la Fondation Anna Lindh et président délégué de la Fondation des Trois cultures. Côté tables rondes, la première sera organisée le 25 avril à la Bibliothèque Nationale du Royaume (BNRM) sous le thème : «Genèses et moments révolutionnaires, quelles leçons ?», dont les intervenants Alain Touraine, Abdelahad Sebti, Safaa Fathi et Carlos Taibo. «Demain. Lendemains qui chantent, lendemains qui déchantent : entre inerties et utopies, recommencer ou innover ?» Telle est la thématique de la rencontre qui sera animée par le penseur et philosophe Edgar Morin le vendredi 27 avril. Côté art, un concert de musique sera animé par le jeune rappeur Saar Man et ce, le vendredi 20 avril sur l’esplanade de la BNRM. Par ailleurs, les ateliers de la pensée seront organisés à l’Institut Cervantès de Rabat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *