Une première représentation dès le 7 janvier

Une première représentation  dès le 7 janvier

La Fondation Ténor pour la culture vient de créer l’Orchestre philharmonique maghrébin. Cette nouvelle formation maghrébine sillonnera quatre villes du Royaume :  Rabat, Casablanca, Tanger et Marrakech et ce du 7 au 13 janvier pour ses premiers concerts exceptionnels. En effet, l’Orchestre philharmonique du Maghreb est composé de soixante-dix musiciens. Il réunira des musiciens algériens, marocains et tunisiens issus des plus grands orchestres internationaux. Il sera dirigé cette année par le grand chef franco-tunisien Fayçal Karoui. «Cette formation, créée et impulsée par la Fondation Ténor pour la culture, constitue une grande première dans la région.

Le projet a notamment pour but de créer des ponts culturels entre les 3 pays d’Afrique du Nord. Le projet porte, en effet, en lui une symbolique forte de rapprochement entre peuples voisins, et utilise pour ce faire le langage universel de la grande musique», précisent les initiateurs de ce projet. Les équipes de la Fondation Ténor souhaitent s’investir dans ce nouveau projet d’envergure, qui a pour vocation de donner des concerts dans les pays du Maghreb et à travers le monde pour faire rayonner les valeurs de partage et de fraternité entre les peuples. De ce fait, dans cette première série de concerts,  la soprano algérienne Amel Brahim-Djelloul et la pianiste marocaine Dina Bensaïd, toutes deux diplômées du prestigieux Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSMDP), se joindront à cette initiative originale en tant que solistes.

Pour cette première édition, les mélomanes de la musique classique seront au rendez-vous avec des œuvres des plus emblématiques. Au menu, la 5ème Symphonie de Beethoven et le 2ème Concerto pour piano de Rachmaninov. De plus, une partie lyrique reprenant de grands airs de l’opéra «Les Noces de Figaro» sera interprétée pour le plus grand plaisir des mélomanes, par la soprano algérienne. Par ailleurs, les 70 musiciens du nouvel Orchestre philharmonique du Maghreb, en partenariat avec l’Ecole internationale de musique et de danse, proposent un concert scolaire destiné aux jeunes le 8 janvier à Casablanca.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *