Une scène perchée en médina pour bercer les oreilles des Souiris

Une scène perchée en médina pour bercer les oreilles des Souiris

Des vents mélodieux souffleront, du 26 au 29 avril, sur la cité des Alizés pour bercer les oreilles des mélomanes et des Souiris. Le 12ème Festival Printemps des Alizés, initié par l’Association Essaouira Mogador, a judicieusement programmé une ribambelle de concerts de musique classique pour faire le bonheur de ceux-ci. «Une édition dont la petite touche originale sera une scène publique en pleine médina qui permettra d’offrir de façon improvisée à tous les passants quelques notes de musique», révèle à ALM Dina Bensaïd, directrice artistique du festival. Seront ainsi de la partie les grands musiciens d’exception, David Grimal et Georges Pludermacher, qui enchanteront les sens en ouvrant le bal jeudi 26 avril à Dar Souiri. Aussi, Pascal Amoyel fera son grand come-back en récital dans les mêmes locaux. Pour leur part, les artistes marocains seront à l’honneur avec la pianiste Rita Saher, ou l’Ensemble Crescendo, constitué des solistes de l’Orchestre Philharmonique du Maroc.
Parallèlement, le 12ème Festival Printemps des Alizés se veut une édition d’anthologie pour les amoureux de la musique de chambre. A cet égard, Mme Bensaïd estime que «cette musique sied à merveille à Essaouira et à Dar Souiri. Elle constitue un excellent moyen de rapprocher la musique classique du public marocain». Et d’enchaîner : «La diversité des formations qu’offre la musique de chambre permet un programme riche et varié qui saura contenter les oreilles les plus difficiles».
De surcroît, le Festival Printemps des Alizés offre des formations inédites alliant la flûte, la harpe, le cor ou la clarinette pour ressusciter Brahms, Schuman, Haydn, Bach et Mozart.
A leur tour, les jeunes ne sont pas en reste. Selon les initiateurs, cette manifestation portera davantage l’empreinte de cette tranche d’âge à travers «Piano en folies», programme conçu par Dina Bensaïd et Rita Saher. A cette occasion, Dar Souiri offrira, selon Mme Bensaïd, son acoustique magique à de jeunes talents marocains en pleine ascension à l’instar du Trio Métabole, du Quatuor Girard ou encore du Sextuor des Alizés, né à Essaouira il y a 3 ans. Voilà une invitation pour les découvrir !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *