Une sélection d’ouvrages marocains à découvrir !

Une sélection d’ouvrages marocains à découvrir !

Entre romans, essais, beaux livres et littérature jeunesse, les passionnés de la littérature sont au rendez-vous pour partager leurs coups de cœur. Ce mois-ci, le Carrefour des livres mettra en lumière les dernières parutions littéraires. À l’affiche, le recueil de nouvelles pétillantes sur la vie, «Ne me jugez pas», de Imane Naciri, paru chez les éditions la Croisée des Chemins. Sous sa plume, de simples histoires prennent de l’ampleur et sortent de l’ordinaire. «Ne me jugez pas». «Je suis le plus jeune d’une fratrie ou, devrais-je dire une sœurerie», je m’appelle Bachir, j’exerce le plus beau et le plus noble métier du monde. Je suis instituteur et je déteste ça», extrait de ce recueil. Le lecteur trouvera également le cinquième roman, «Triste jeunesse» de  Mohamed Nedali, paru chez l’édition Le Fennec. D’ailleurs, son récit s’inscrit dans la tradition du roman réaliste. Il décrit la vie des gens simples de son pays et de sa région, à la façon d’un conteur. À travers «Triste jeunesse», Nedali parle de la détresse de la jeunesse marocaine, surtout de ces étudiants issus de milieux pauvres qui, même avec leur diplôme en poche, peinent à trouver du travail. «J’ai rencontré Houda à la Faculté des sciences de Marrakech. Nous étions en première année de bio-géologie et suivions les mêmes cours. Elle était dans le groupe BG3 ; j’étais dans le groupe BG4. Elle avait dix-neuf ans ; j’en avais vingt-et-un. Elle rêvait de devenir professeur de sciences naturelles ; je rêvais d’elle, de vivre avec elle jusqu’au tout dernier de mes jours sous la voûte céleste…», écrit-il. Dans la catégorie essais, le Carrefour des livres offre à ses amateurs «Dieu, ma mère et moi», de Franz-Olivier Giesbert. Celui-ci raconte sa foi à travers ses expériences, ses voyages, les œuvres et les personnages qui l’ont marqué, de Saint François d’Assise à la philosophe Simone Weil. S’ajoute à la même sélection  un autre essai intitulé «Le calme retrouvé» de Tim Parks. Il parle d’une expérience de vie qui ne peut laisser le lecteur indifférent et l’amène à une réflexion sur sa propre existence et sa relation avec son corps. L’espace jeunesse réservera une sélection de livres dédiés aux petits bambins. Au premier rang, on trouve les livres «Abir», «Les promenades de Lina à Casablanca», et «Album bébé». Côté beaux livres, on note «Bill Willis» qui vient de paraître aux éditions Jardin Majorelle. Consacré au célèbre architecte Bill Willis, ce beau livre qui rend hommage à cet artiste, englobe, quant à lui, les photographies de ses plus belles œuvres. Bref, les amateurs de la littérature française sont invités à découvrir une sélection pour tous les goûts et tous les âges !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *