Vanessa : «Le Maroc a une place spéciale dans mon coeur»

Vanessa : «Le Maroc a une place spéciale dans mon coeur»

ALM : Vous faites la promotion de votre nouveau clip et une nouvelle chanson. Pouvez-vous nous en parler un peu plus ?
Vanessa : La chanson «Longa v» est la mélodie qui se reflète en moi, elle reflète mon style, mon caractère, et ma personnalité, en quelque sorte une peinture virtuelle. En ce qui concerne le clip, dirigé par Yehya Saade, les scènes se situent dans l’antiquité, du temps des guerriers. La femme de l’un de ces guerriers et qui joue donc du violon, parle de son mari décédé dont elle cherche à se venger. Une vengeance qu’elle ne peut envisager uniquement par la musique.
 
Y a-t-il quelqu’un dans votre famille qui vous a transmis cette passion ?
Comme vous le savez, j’ai commencé la musique à l’âge de 9 ans. Ma mère m’a encouragée à suivre ce chemin. Personne dans la famille ne faisait de la musique auparavant et j’ai vraiment tracé mon parcours toute seule.
 
Comment pouvez-vous définir votre style musical ?
Ma musique est une fusion de grooves occidentaux associés à la musique orientale. Le mixage entre ces deux styles n’est pas nouveau, mais cela me distingue au niveau du violon à être en effet l’unique artiste à jouer ce style.

Comment voyez-vous votre carrière ?  
Je suis une personne ambitieuse. Je suis entourée d’une très bonne équipe de producteurs et managers. Ce qui m’importe est d’être toujours dans l’actualité et offrir à mes fans et passionnés de musique, de belles chansons.

Quels souvenirs gardez-vous de vos passages au Maroc et que pensez-vous du style marocain de musique ?
Le Maroc a une place spéciale dans mon cœur. Les Marocains ont été les premiers à m’écouter en 2008 notamment dans la soirée de fin d’année qui est passée sur la deuxième chaîne 2M. Je n’oublierais jamais ce moment. Les cameras et le public, un grand souvenir.  Merci à mes fans du Maroc qui m’ont vraiment donné de la chaleur.  Même si le Maroc est situé géographiquement loin de mon pays, la langue et la musique nous lient. Plusieurs musiciens libanais utilisent  la «Griha» comme Fayrouz, Ragheb  Alama et d’autres.

Ne pensez-vous pas faire du cinéma ?
Être une actrice est un art en soi-même. Mais bien sûr une fois que j’aurais atteint un certain professionnalisme, j’intégrerai le septième art. En plus, pour accéder au cinéma, j’attends toujours l’invitation d’un réalisateur.
 
Comment utilisez-vous votre temps libre? Quels sont vos hobbies ?  
J’essaie d’avoir un minimum de 5 heures libres dans la journée afin de faire du sport, mes courses, et d’autres choses. Et en dehors de cela, je consacre tout le reste à mon travail et aux soirées.  Mais je tiens à vous dire que c’est un luxe d’avoir du temps libre quand on fait ce métier. J’adore être en famille, avec mes amis. J’ai aussi un penchant pour la lecture.

C’est quoi votre signe astrologique ?
Mon signe astrologique est la Balance. Pour ma personnalité, je suis une personne très attachée à la beauté de tout objet, de l’être humain.
Il est certes difficile de décrire une personnalité. Je suis très perfectionniste et très sociable.
Connaissez-vous des chanteurs ou des chanteuses marocains ? 
Oui, la star Samira Said et la diva Leila Ghofran, Ghany et d’autres douces voix que j’apprécie  énormément.

Vous avez un passeport canadien, êtes-vous née au Canada ou au Liban ?
Je suis née au Canada, mais mon sang est libanais. Je me rends souvent au Canada pendant les vacances pour voir les amis car c’est un pays que j’adore et qui me manque souvent.
Préférez-vous la vie canadienne ou libanaise ?
J’ai grandi au Liban et bien sûr je préfère vivre dans ma ville Beyrouth. C’est une très belle ville.

Avez-vous fait une école musicale ?
J’ai suivi mes études à l’institut «International affairs and Diplomacy» graduée. Et j’ai continué mon Master dans les sciences politiques et le droit  international. Je n’ai donc pas eu l’occasion de faire des études de musique dans mon enfance.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *