Vibrez dans le «Mbari House» aux rythmes de la musique, l’art et la mode

Vibrez dans le «Mbari House» aux rythmes de la musique, l’art et la mode

Le 5ème Festival Oasis, qui se tiendra du 13 au 15 septembre à Marrakech, se distingue cette année par la création d’un nouvel espace artistique et culturel. Appelé « The Mbari House », ce lieu est, selon les initiateurs, présenté par le Musée d’art contemporain africain Maaden (MACAAL) et le collectif Art Comes First (ACF), ainsi que la marque le Marché Noir. «Hub musical et littéraire fondé par Ulli Beier, la Maison Mbari réunira le meilleur de la musique, l’art, la mode et le design du Maroc et au-delà», précisent les initiateurs.

A elles seules, les sessions de musique sont, selon la même source, orchestrées par le DJ set, Sampha, le célèbre rappeur marocain Issam ainsi que le producteur jamaïquain Walshy Fire, le major Lazer, le Sud-Africain GQOM DJ Lag, le pionnier de la musique casablancaise Saib, Shingai et le duo ACF Voodoo Gents.
De plus, la Maison Mbari exposera des œuvres de la défunte photographe franco-marocaine, Leila Alaoui, du photographe malien Malick Sidibé, du photographe basé à Marrakech M’hammed Kilito, du photographe kenyan Cyrus Kabiru, des artistes marocains Mohamed El Baz et Mustapha Akrim. Aussi, une session de peinture sera réalisée en direct sur céramique par la designer marocaine Bouchra Boudoua.
En outre, le festival sera agrémenté de débats animés, entre autres, par les designers Sam Lambert et Shaka Maidoh, du collectif Art Comes First ainsi que le designer, Amah Ayivi, du Marché Noir. De son côté, la fondatrice du festival Marjana Jaidi présentera, selon les organisateurs, «L’évolution de cet événement depuis cinq ans : d’une escapade sur le dancefloor à un événement culturel multidisciplinaire».
Mieux encore, le pop-up store de The Mbari House présentera des pièces vintage, trésors offerts par Marché Noir, vêtements signés Art Comes First, un projet de photo Polaroid avec Art Comes First, et bien plus. Et ce n’est pas tout. Squidsoup, un collectif international d’artistes basé au Royaume-Uni qui crée des installations lumineuses uniques et dynamiques fera ses débuts au Maroc. L’équipe qui a déjà exposé ses travaux dans des galeries et des festivals de premier plan présentera, selon la même source, deux installations à Oasis.

Quant aux ensembles de sets du festival, ils proviennent de Four Tet, Amelie Lens et Dixon B2B Âme, auxquels s’ajoutent les premiers spectacles de Seth Troxler, BBC Radio 1 favori Jayda G, le trio parisien Apollonia, le maestro australien Mall Grab, la novatrice sud-coréenne Park Hye Jin. Les héros de Detroit Theo Parrish, Moodymann et DJ Bone mixeront avec les créateurs de saveurs berlinois Dana Ruh et Anastasia Kristensen. A leur tour, les talents marocains abondent tout naturellement, dont le fondateur de Casa Voyager, Driss Bennis, l’éclectique selector Yasmean, Amine K, le fondateur de Moroko Loko, l’étoile montante Monile ainsi que Polyswitch, Malik, Massimo et Nomads.
De même, certains des meilleurs spectacles de musique de danse débarqueront au festival, y compris un retour nostalgique et disco avec Hercules & Love Affair, le producteur downtempo andin-électronique, Nicola Cruz, le maître de la techno mélancolique Recondite, le spécialiste de l’entrepôt brut Paranoid London ainsi que le spécialiste de l’électronique nuancée Baltra. Les grands chouchous d’Ibiza, Cassy et Eats se présenteront de leur côté en une session dos à dos. Le public assistera également à des sets de Loco Dice, Optimo, Silvie Loto, Archie Hamilton, Or : la, Horse Meat Disco, Josey Rebelle, Sonja Moonear et bien d’autres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *