Washington déroule le tapis rouge pour l’Orchestre symphonique d’Irak

Les musiciens irakiens, dont le voyage aurait été financé par le département d’Etat, se produisent devant le président américain George W. Bush et sa femme Laura. D’autres personnalités du monde politique assistent à cette unique représentation au Kennedy Center de Washington, haut lieu des performances artistiques et culturelles de la capitale américaine. Pour les proches de l’administration, cette manifestation doit contribuer à améliorer l’image du président américain en affichant son intérêt pour le peuple irakien et sa culture. L’Orchestre national symphonique irakien (INSO) est considéré comme le plus ancien du monde arabe. Créé en 1959, il a donné peu de représentations ces dernières années. Le concert à Washington sera son premier organisé hors d’Irak depuis environ 11 ans. Le président du Kennedy Center, Michael Kaiser, est à l’origine de cette manifestation. Il en avait eu l’idée lorsqu’il s’était rendu en Irak en septembre dernier avec Patricia Harrison, sous-secrétaire d’Etat pour les affaires culturelles et éducatives américaines. « Michael Kaiser est un ambassadeur culturel pour le département d’Etat. Il a pensé que cela serait une excellente initiative pour que les Etats-Unis, les Américains, en sachent un peu plus sur les Irakiens et pour que les Irakiens en apprennent davantage sur les Américains », a indiqué une porte-parole du Kennedy center, Tiki Davies. « Je pense qu’il y aura des membres de l’administration et du Congrès dans la salle », a-t-elle ajouté. Les musiciens avaient vécu des moments très difficiles pendant le régime de l’ancien président Saddam Hussein, ayant du mal à se procurer des partitions ou des instruments de musique du fait de l’embargo imposé contre l’Irak. Certains musiciens ont fui leur pays. Lors des premiers jours de l’invasion irakienne, certains musiciens ont continué malgré tout à répéter et à jouer mais après la destruction du théâtre Al-Rachid par des pillards à Bagdad ils ont été contraints de déménager et de se replier dans une salle de concert plus petite.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *