Younes Elamine dans la lignée des chanteurs à texte

Younes Elamine dans la lignée des chanteurs à texte

La scène de la chanson à texte compte désormais un nouveau venu. Et notre jeune Bob Dylan à la marocaine s’appelle Younes Elamine et il vient d’enregistrer cette année son premier album «Nouveau décor» distribué (en maxi) depuis le 1er décembre 2009 dans les principales plates-formes numériques sur Internet (FNAC, VIRGIN, ITUNES,NAPSTER, AMAZON,…). Cet album devrait également être en vente au Maroc à partir du début de février 2010. Auteur-compositeur-interprète marocain résidant actuellement entre la France et le Maroc, ce jeune crooner au look de dandy mais à l’attitude hippie chante en français, anglais et arabe avec une voix assurée et un phrasé poétique abouti.
Evoluant entre chanson française, blues et folk musique, et accompagné de ses musiciens, Youssef Elamine nous gratifie dans cet album de titres originaux dignes d’une soirée autour d’un feu de camp au bord de la mer, ou plus encore d’un umplugd avec des instruments acoustiques. Une musique faite d’accords simples de guitare folk attaqués à plein fouet, basse acoustique à la limite de la contrebasse, rythmes un peu manouches, solos blues-jazzy et percussions. Et les sujets de prédilection de Youssef Elamine sont le temps, l’amour, l’expérience humaine dans sa douleur et son bonheur. Ce qui l’inspire, c’est le rêve d’un monde meilleur, les expérience vécues, des observations faites sur ce qui l’entoure et les injustices observées et vécues. Et en bon mélomane qui se respecte, ses influences musicales sont diverses et intemporelles. On cite Bob Dylan en folk américain, en musique orientale : Oum Kalthoum, en chanson française : Jacques Brel, Georges Brassens, Claude Nougaro, Graeme Allwright, Georges Moustaki, le rock des Pink Floyd. Et en jazz, il y a Bilie Holiday et Django Reinhardt. En chanson marocaine, c’est Nass Elghiwane dont son père était un fan. Il l’avait emmené en concert les voir pour la première fois à Tiznit alors que le petit Younes avait tout juste cinq ans. Et toutes ces influences ressurgissent dans l’album «Nouveau décor».
La version complète de cet album qui sortira dans deux mois comprend par ailleurs une reprise d’une chanson de Bob Dylan autorisée par ce dernier à être commercialisée et qui se nomme «Masters of war». Il est ainsi le premier Marocain à reprendre une chanson de Dylan dans un album. Concernant sa formation, Younes Elamine a plusieurs diplômes en poche : un Bac en sciences mathématiques à Agadir, un diplôme en mathématiques supérieures et spéciales à Casablanca, une maîtrise en informatique en France à l’université de la Méditerranée à Marseille, ainsi qu’un master en management à l’ESCT Toulon. Sa passion pour la musique étant grandissante, il a décidé d’y consacrer le temps qu’elle demande. Il a quitté son emploi dans une multinationale en tant qu’ingénieur d’affaires, ceci pour créer une agence de design et communication dans le but d’avoir une autonomie et une liberté d’action qui permettraient d’allier à la fois travail et passion artistique. Son ambition est de pouvoir créer un nouveau genre musical reliant à la fois une identité marocaine et une culture internationale et explorer une démarche plus poétique de la chanson.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *