Zahra Hindi remporte le prix Constantin 2010

Zahra Hindi remporte le prix Constantin 2010

La chanteuse marocaine Hindi Zahra vient de remporter le prix Constantin 2010 à l’Olympia de Paris. Ce prestigieux prix est dédié aux jeunes talents ayant marqué l’année musicale en France. Zahra Hindi a été récompensée pour son premier album « Hand Made ». Elle a reçu ce prix lors d’un grand concert organisé l’Olympia vendredi 12 novembre, où le président du jury Marc Lavoine a chanté en duo avec la Première Dame de France, Carla Bruni-Sarkozy, invitée surprise de cette soirée. Et pour cette édition 2010, Zahra Hindi était face à Camelia Jordana, Ben l’Oncle Soul, Stromae, Zaz, Fé, Féloche, Carmen Maria Vega, Gush et Arnaud Fleurent-didier. La cérémonie de remise de prix Constantin 2010 sera retransmise sur la radio France Inter le 19 novembre, et sur les chaînes de télévision France 4 et France 2, respectivement les 22 et 25 novembre. Par ailleurs, dans son premier album, qui vient de sortir en France chez EMI, l’artiste marocaine propose des ballades musicales chantées en anglais et en berbère. « Ce sont là les premières langues qui m’ont bercée. Les premières chansons que j’ai chantées et écoutées étaient en anglais. Et puis je trouve que cette langue ressemble un peu avec sa grammaire et sa prononciation, à l’amazigh, ma langue maternelle », avait révélé Zahra Hindi dans un entretien à ALM. Zahra Hindi chante divers sujets liés principalement à son quotidien et à sa vie de jeune femme. «Je parle beaucoup de la femme, de l’affirmation de soi, de l’amour et de l’unité. Puis quand je chante, je veux que les gens entendent mon esprit universaliste » avait-elle déclaré. Zahra Hindi est une jeune chanteuse bien douée qui sait aussi bien marier les cultures, les genres et les rythmes. D’origine amazighe, elle explore avec sa belle voix toutes les voies de «l’universalité» musicale. Née à Khouribga, Zahra Hindi a écrit, composé, chanté, mixé et produit cet album bercé de folks, soul urbain et blues du désert. Issue d’une famille d’artistes qui compte parmi les plus célèbres d’entre eux le groupe Oudaden, sa mère et ses oncles l’initient à la musique traditionnelle de Gnaoua. Ainsi, Zahra Hindi pratique avec les siens les rythmes ancestraux et les plus belles mélodies du répertoire oriental. En devenant chanteuse et modifiant l’ordre de son patronyme, Hindi Zahra n’a de cesse de préserver cet héritage et de le mêler à des musiques plus contemporaines comme le blues, le jazz ou le reggae, de même que sa musique emprunte au répertoire classique égyptien. Son premier EP 4 titres avec «Beautiful Tango» est suivi de l’album «Hand Made» en janvier 2010. En tournée actuellement en France, la chanteuse se produira également en Belgique à partir de la fin de ce mois.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *