Zineb Oubeid : «J’aimerais jouer le rôle d’une psychopathe, une droguée ou une terroriste»

Zineb Oubeid : «J’aimerais jouer le rôle d’une psychopathe, une droguée ou une terroriste»


ALM : Comment est née votre vocation d’être actrice ?
Zineb Oubeid : Dès mon plus jeune âge, j’ai été fan des objectifs! (rires) Il suffisait de dégainer un appareil pour me voir prendre la pose! Mais c’est bien plus tard, vers l’âge de treize ans que j’ai été sollicitée lors d’un casting sauvage près de mon collège. La bonne femme m’a laissée avec sa carte de visite et a demandé à ce que mes parents l’appellent, de là est venu mon premier passage à la télé dans un spot de pub. Les pubs se sont donc enchaînées à la télé, jusqu’à ce que je me fasse repérer par des réalisateurs de fiction durant mes castings pub. Au début, je n’étais pas confiante, mais les expériences se sont enchaînées et j’ai appris à apprécier le métier et ses différentes facettes! Maintenant c’est réellement un bonheur de me mettre dans la peau des personnages et essayer de coller un maximum à leur caractère!

Vous êtes souvent sollicitée par les campagnes publicitaires. Qu’ajoute pour vous ce genre d’expériences?
Les campagnes publicitaires ont été mon premier contact avec une caméra professionnelle. Ces expériences ont été très enrichissantes, car les réalisateurs ainsi que les équipes de production sont beaucoup plus exigeants et veulent faire passer un maximum d’émotions dans un spot de 30 secondes. Cela m’a donc appris à être très réactive aux demandes des réalisateurs, ce qui m’a permis même dans la fiction d’exprimer différentes émotions de manière spontanée. On peut dire que la pub a été mon école! (rire)

Vous avez incarné le rôle de Maria dans la série «Salon Chehrazade» diffusée durant le mois de Ramadan, comment avez-vous choisi ce rôle ?
On m’a contactée pour la série, sans me préciser au début pour quel rôle, c’est Amir Ramsés le réalisateur qui m’a exprimé dès notre rencontre qu’il me pressentait pour le rôle de Maria! Il m’a même confiée que j’étais le genre de personnes qu’il imaginait pour ce rôle à la lecture du scénario.

Comment s’est déroulé le tournage des épisodes de la série «Salon Chehrazade»?
Je suis arrivée dans un groupe d’acteurs qui ne se connaissaient quasiment pas et aux profils très différents, cela aurait pu laisser penser que ça allait être dur! Dès nos premières séances de préparation à la série, où on nous initiait aux métiers de la coiffure et de l’esthétique, une complicité s’est vite créée entre nous, et cela nous a permis d’avoir un tournage agréable. On se voyait du matin au soir et nous sommes devenues complices et solidaires un peu comme dans une télé-réalité. On se remontait le moral entre nous quand les journées étaient éprouvantes. Il faut reconnaître que toute l’équipe était très agréable et que Ramses était un vrai chef d’orchestre.

Quel rôle aimeriez-vous jouer un jour ?
Je veux jouer un vrai rôle de composition, un personnage atypique! une psychopathe, une droguée ou une terroriste, un truc qui te transforme, mais bien sûr dans un scénario élaboré. J’interpréterai bien aussi le rôle d’une femme politique, une féministe acharnée ou le rôle d’une grande femme de l’histoire…

Quel est le secret de votre charme ?
Etre le plus naturel possible et prendre soin quotidiennement de mon bien-être! D’ailleurs je ne me maquille pas énormément dans la vie de tous les jours

Suivez-vous un régime particulier ?
J’essaie de faire attention à ce que je mange et de ne pas dîner trop tard, je suis fan de cola en version diet, car je ne suis pas fan de sucreries. Je ne me prive pas et moi aussi il m’arrive de succomber à de grosses gourmandises!

Quels sont vos loisirs ?
Traîner avec ma meilleure copine tous les mercredis après-midi (rires), ce qui me met de bonne humeur pour le reste de la semaine. Sinon comme tout le monde, j’aime bien sortir pour un bon resto ou en boîte, voyager, bronzer et faire du sport. La musique et la lecture comblent le reste de mon temps.

Côté cœur, comment ça se passe?
Cela fait un moment que mon cœur se porte bien! (Rires).
Comment vous alliez entre les exigences de votre carrière artistique et votre vie sentimentale?
On va dire que j’ai un cœur très compréhensif! (Rires).

Quels sont vos projets ?
Je compte poursuivre mon Master en audiovisuel, que j’avais mis en suspens juste après mes 4 ans d’études de gestion, cela me permettra plus tard de pouvoir évoluer positivement dans ce métier. J’étudie pour le moment des propositions que l’on m’a faites pour des émissions télés, certaines aboutiront très bientôt, inchaalah! En fiction, on me verra sûrement dans un long métrage marocain car j’ai quelques propositions dans ce sens là!

Un petit mot pour les lecteurs d’ALM ?
Continuez à lire ALM, et gros bisous à tous mes fans que je remercie pour toute l’attention qu’ils me portent et me communiquent dans la rue ou sur le net.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *