Zineb Rkha, une fervente passionnée de l’art abstrait

Zineb Rkha, une fervente passionnée de l’art abstrait

S’il y a des artistes qui se sont initiés à la peinture dès leur jeune âge, Zineb Rkha s’est passionnée avec ferveur pour l’art à la fleur de l’âge. Elle doit cet amour à la directrice d’une école primaire où elle a enseigné pendant deux ans après avoir décroché une licence en biologie. «Mme Tazi, la directrice de l’école, appréciait beaucoup les croquis que je faisais. Alors elle m’a encouragée à aller de l’avant», se souvient Zineb. Cet encouragement a été fortement favorisé par les amis de cette artiste-peintre. Dès lors, elle a commencé à faire de la peinture sur des bougeoires et des verres. «J’ai même fait des reproductions de Picasso dans un atelier à Casablanca», enchaîne-t-elle. Au fil du temps, «j’ai commencé à peindre chaque jour jusqu’à ce que j’ai eu un éclatement», confie Zineb. Pour peaufiner son savoir-faire en peinture, cette artiste-peintre a choisi d’effectuer cinq stages à Paris sur la peinture fauviste, la technique des typiques et le bas-relief. Outre Picasso, Zineb Rkha est très inspirée par Jackson Pollock, Joan Miró et Wassily Wassilyevich Kandinsky. De par son rôle de pionnier de l’art abstrait, ce dernier artiste-peintre semble créer un impact sur les œuvres de Zineb qui ne cesse de manifester sa passion pour cet art abstrait. «Etre juste là devant ma toile et mes couleurs qui ne demandent que s’exprimer et parler entre elles, pour transformer l’espace vierge de la toile en une symphonie. C’est ma musique intérieure», s’exprime-t-elle. Faisant recours à l’acrylique, aux techniques mixtes et à l’encre, cette artiste met en valeur à travers ses toiles, les yeux, les cercles, la mer, l’écriture, voire les bateaux dans ses toiles. Interrogée sur la valeur du regard dans ses œuvres, Zineb Rkha explique qu’il «est tantôt incliné ce qui signifie une humilité, tantôt perché ouvrant ainsi des perspectives sur d’autres horizons». Cette humilité du regard se manifeste aussi dans la personne de Zineb, d’ailleurs elle révèle que «je suis très humble». Notre artitse-peintre compte plusieurs expositions à son actif. La première remonte à l’année 2007. Outre deux expositions dans la cité portugaise à El Jadida, Zineb Rkha avait présenté, en juin 2010, ses œuvres aux côtés de l’artiste-peintre, Najib Zoubeir. Après avoir organisé une exposition en avril 2011 à Casablanca, Zineb Rkha invite, jusqu’au mois de septembre, les férus de l’art abstrait à la galerie Zénitude pour découvrir ses belles œuvres. A ses yeux, ces toiles expriment «toujours la joie et parfois la tristesse. A ce propos, je trouve que la peinture dépend de l’état d’âme». Cependant, Zineb Rkha ne compte pas se limiter au niveau national pour exposer ses oeuvres puisqu’elle affiche une grande ambition d’exposer à New York, là où l’art abstrait est né. Parallèlement à la peinture, notre artiste-peintre est une fervente amatrice de l’écriture et la lecture. «J’écrivais beaucoup avant de commencer la peinture», confie-t-elle. Zineb Rkha aime aussi faire la cuisine sauf que «je ne prépare les mêmes recettes que ma mère», conclut pas cette artiste.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *