«Ziryab», un voyage à l’époque de l’âge d’or d’Al Andalus

«Ziryab», un voyage à l’époque de l’âge d’or d’Al Andalus

Une pièce de théâtre qui sera présentée dans plusieurs lieux de la ville blanche

La ville blanche accueille pendant une semaine sur ses planches «Ziryab». Il s’agit d’une pièce de théâtre adaptée du roman de Jesus Greus et mise en scène par l’artiste espagnol Daniel San Pedro. Il offre au public un voyage à l’époque de l’âge d’or d’Al Andalus, au 9ème siècle. Produit par la compagnie l’Aparté et la compagnie des petits champs, ce spectacle va parcourir chaque soir différents quartiers de Casablanca, avant d’entamer une tournée en France et en Espagne. Derrière l’affiche, l’équipe artistique se révèle prestigieuse, puisqu’elle réunit les talents du Maroc et de la France. On retrouve la comédienne Fatym Layachi, Daniel San Pedro et le musicien M’hamed El Menjra. En ce qui concerne la scénographie, elle est imaginée par Aurélie Maestre. Quant à la mise en lumière, elle est assurée par le créateur Alban Sauvé.

A propos de la pièce «Ziryab»

En 711, les Arabes franchissaient le détroit de Gibraltar et conquirent la péninsule ibérique. Cette Espagne musulmane durera sept siècles et prendra le nom d’Al-Andalus. Les trois religions du livre, musulmane, juive et chrétienne, vont y cohabiter dans une tolérance unique pour l’époque. Elle va donner naissance à une civilisation sans égal qui, par sa science, sa culture, sa philosophie et ses arts, va illuminer et faire progresser l’Europe médiévale. Nous en sommes aujourd’hui les héritiers. Cette mosaïque de peuples et de religions va attirer et voit naître un grand nombre d’hommes et de femmes illustres. L’histoire commence à Bagdad en 808 et nous raconte le fabuleux périple du musicien irakien Abu el-Hassan Ali ben Nafi surnommé Ziryab. Poète, géographe, esprit universel prêchant un raffinement qui touchait toutes les sphères de la vie sociale. Ziryab est accueilli à Cordoue par l’émir Abd ar-Rahman II, mécène et protecteur des arts et des lettres. Il deviendra le plus grand musicien arabe de tous les temps.

Les dates des représentations 

Mercredi 10 mai – 20h

  Institut Cervantès

• Jeudi 11 mai – 20h30

  Studio des arts vivants

• Vendredi 12 mai – 20h30

  Anciens abattoirs de   Casablanca

• Samedi 13 mai – 18h

  Institut français   de Casablanca

• Dimanche 14 mai – 18h30

  Complexe culturel   ancienne Médina (Eglise  Buenaventura)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *