11ème Forum panafricain de la modernisation de l’administration publique: Pour une gouvernance responsable

11ème Forum panafricain de la modernisation de l’administration publique: Pour une gouvernance responsable

C’est dans cette perspective que le ministère chargé de la fonction publique et de la modernisation de l’administration, le Cafrad et leurs partenaires, notamment la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF), ont initié, lundi 12 octobre 2015 à Marrakech, une rencontre dans le cadre de l’ouverture du 11ème Forum panafricain de la modernisation de l’administration.

Ce rendez-vous annuel permet aux décideurs africains de construire une stratégie bâtie sur un rapport nouveau à la gouvernance et à l’administration, grâce à une conception et une perception rénovée de la responsabilité. Ainsi, l’expérience accumulée par ce Centre constitue aujourd’hui un capital enrichissant la dynamique de la coopération Sud-Sud.

Dans ce sens, Mohamed Moubdi, ministre délégué chargé de la fonction publique et de la modernisation de l’administration a déclaré que «ce partenariat Sud-Sud, basé sur la particularité de la relation historique entre le Maroc et l’Afrique, s’inscrit dans un schéma inédit construit autour des notions de co-développement, de solidarité renforcée avec une forte dimension sociale.

Ce partenariat fait de la modernisation de l’administration l’un de ses piliers majeurs pour la réalisation d’un développement global harmonieux», a t-il ajouté. En effet, «Gouvernance publique responsable et son rôle dans le renforcement et la consolidation de l’Etat de droit en Afrique» est la thématique choisie pour cette 11ème édition. Elle  vise principalement le développement de la modernisation de l’administration en Afrique.

Ce forum, qui rassemble chaque année près de 500 participants issus de plus de 50 Etats, ambitionne de renouveler chaque année son partenariat avec les acteurs locaux, nationaux et internationaux, en Afrique et hors l’Afrique pour promouvoir un nouveau leadership visionnaire, soutenir des politiques de développement participatives et équitables, encourager un service public performant et faire prendre conscience de la gouvernance humaine aux gouvernements pour les sensibiliser davantage aux besoins des populations. Cette rencontre a également été marquée par la signature de deux mémorandums d’entente de coopération dans le domaine de la fonction publique et de la modernisation de l’administration entre le Maroc, le Cameroun et le Gabon.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *