1,4 MMDH pour l’extension de l’usine de Fès

1,4 MMDH pour l’extension de l’usine de Fès

Holcim Maroc renforce son développement et dote des dernières technologies ses unités de production. L’usine Ras El Ma de Fès est au cœur de cette dynamique. Connaissant une certaine fragilité de par sa taille, cet usine se voit dotée aujourd’hui  de tout un process favorisant le doublement de sa capacité de production de clinker. Le but étant de porter cette capacité à 860.000 tonnes par an au lieu de 430.000 actuellement, soit une production annuelle de 1.200.000 tonnes. Compte tenu des éléments précités, Holcim Maroc a lancé, officiellement, mardi 22 juin 2010 à Fès, les travaux d’une deuxième extension de l’unité de Ras El Ma. «Ce projet vient répondre de manière durable aux besoins grandissants à la fois du marché de la cimenterie ainsi que ceux de la ville de Fès. En doublant la capacité de l’usine, nous allons pérenniser cette unité et anticiper  adéquatement la progression et la dynamique du secteur du BTP», a déclaré Dominique Drouet, président du directoire, lors de la cérémonie du lancement des travaux. D’un montant global de 1,4 milliard de dirhams, le projet de doublement de la capacité de la cimenterie arrivera à terme le 1er mars 2012. «Le projet sera doté d’un nouvel atelier de concassage des matières crues en l’occurrence le calcaire, l’argile et le schiste. Le tout sera d’un débit de 1500 tonnes par heure», a souligné Mohamed Anssari, chef du projet de l’extension de l’usine Rass El Ma. S’agissant des caractéristiques du projet, l’unité sera équipée, également, d’un hall où seront pré-homogénéisées et  stockées les matières crues concassées, d’un broyeur vertical de capacité de 240 tonnes par heure , d’une deuxième tour de préchauffage d’une hauteur de 80 mètres ainsi que d’un Silo clinker en béton de 30.000 tonnes. Par ailleurs, le projet en question s’inscrit dans la démarche environnementale du Groupe Holcim.
«Holcim Maroc a utilisé cet investissement pour renforcer son engagement  dans le traitement de déchet spécifiquement dans la région de Fès. De par sa technologie, cet outil va mettre en service un outil parfaitement adapté à l’élimination de déchet comme il constitue un moyen pour renforcer notre engagement pour le développement durable du Royaume», a signalé M. Drouet. En effet, la conception des nouveaux équipements a intégré les dernières innovations dans le domaine de la protection de l’environnement, de la sécurité et du traitement de  déchet. «De par notre installation, nous déployons les conditions adéquates en matière de protection de l’environnement et de sécurité des personnes et des équipements. Cette industrie ne connaîtra pas de rejet nuisible à  l’écologie», assure le président du directoire. Et de poursuivre : «la réalisation de ce projet portera la capacité de valorisation actuelle des déchets de  8.000 à 24.000 tonnes grâce aux technologies de traitement des déchets mises en place. Celles-ci permettront d’apporter aux collectivités des solutions éprouvées dans un souci constant du respect de l’environnement». A noter que la  gestion de l’environnement et de la sécurité est assurée par une équipe professionnelle et qui s’appuie sur les équipements de dépoussiérage et de protection de l’environnement, l’appareillage de contrôle des émissions, les équipements de sécurité de l’installation électrique, la certification ISO 9001 et 14001 de l’usine sans oublier la formation continue et la sensibilisation des collaborateurs et des sous-traitants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *